Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encore un syndicaliste condamné par la justice

On ne compte plus les syndicalistes et les simples citoyens poursuivis par la justice. C'est que le pouvoir est fébrile depuis que la contestation dans le pays s'amplifie et se fait plus pressante. De leur côté, les forces de l'ordre n'hésitent pas à employer les grands moyens depuis que l’état d'urgence leur permet tout ou presque tout.

Encore un syndicaliste condamné par la justice

C'est ainsi que Joël Moreau militant CGT, ancien responsable syndical de PSA a été mis en garde à vue, simplement parce qu'il protestait avec véhémence contre l'entrave à la manifestation organisée conjointement par plusieurs organisations syndicales, contre la présence de Manuel Valls qui se rendait dans une agence de pôle emploi de la ville, alors que le chômage est au plus haut à cause des facilités de licenciements que le Premier ministre et son équipe gouvernementale accordent aux entreprises, et particulièrement aux plus grosses d'entre elles.

Comme le Joël Moreau invectivait les forces de l'ordre (venues en nombre), qui avaient repoussé les manifestants loin sur un parking situé à plusieurs centaines de mètres de l'agence emploi devant laquelle était prévu le rassemblement, il fut exfiltré du groupe, puis conduit au commissariat et mis en garde à vue dans la foulée. Il restera ainsi enfermé en cellule durant 48h.

L'affaire était déjà suffisamment scandaleuse comme ça, et on aurait pu penser que les choses allaient en rester là. Pas du tout ! Joël fut ensuite déféré devant la justice en comparution immédiate pour "outrage au premier ministre et à la police". Il a finalement écopé d'une amende de 250 € et 500 € avec sursis.

Ce 26 février, plusieurs centaines syndicalistes sont venues le soutenir en brandissant des pancartes sur lesquelles était inscrit le même slogan "Je suis Joël".

La répression dont Joël a fait l'objet ne l'empêchera de continuer à se battre contre la politique inique de ce gouvernement. D'ailleurs en sortant du tribunal, il s'est exclamé "Si Valls voulait nous faire taire, c'est raté".

Joël Moreau s'exprime devant le tribunal.

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :