Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mobilisation en faveur des syndicalistes de Goodyear s’amplifie

L'Union départementale de la CGT de l'Allier a vu les choses en grand pour cette journée nationale de mobilisation en faveur des Goodyear. Il faut dire que la condamnation de ses militants à 9 mois de prison ferme a marqué les esprits, car, rappelons-le, c'est la première fois qu'une telle condamnation est prononcée depuis l'avènement de la cinquième République.

Si c'est Montluçon qui a été choisi pour manifester, c'est parce que la ville a un long passé industriel et qu'une partie de ses activités tournée vers les pneumatiques. Les salariés de Dunlop se sentent donc particulièrement concernés par le sort qui a été réservé à leurs camarades de Goodyear à Amiens, car ils savent bien que demain, ils auront peut-être à défendre leurs emplois dans les mêmes conditions face aux mêmes actionnaires, qui comme on le sait maintenant avec certitude, sont dénués de tout scrupule.

En toute logique, c'est devant le tribunal qu'a eu lieu le rassemblement, et c'est non loin de là, devant la sous-préfecture qu'il s'est terminé. Là, une délégation devait initialement être reçue par le sous-préfet, mais ce dernier a par la suite fait savoir qu'il ne pourrait être présent en raison d'un emploi du temps trop chargé. C'est donc une simple motion qui a été remise à l'accueil par une délégation.

Le rassemblement a commencé devant le tribunal de Montluçon

Le rassemblement a commencé devant le tribunal de Montluçon

l'entrée du tribunal flanqué d'une banderole des Dunlop, filiale de Goodyear

l'entrée du tribunal flanqué d'une banderole des Dunlop, filiale de Goodyear

Intervention de Laurent Indrusiak devant le tribunal de Montluçon

Intervention de Laurent Indrusiak devant le tribunal de Montluçon

La mobilisation en faveur des syndicalistes de Goodyear s’amplifie

À noter tout de même, un petit incident en fin de manifestation. La CNT qui était présente par solidarité envers les 8 de Goodyear se sont vu refuser le micro alors qu'ils souhaitaient s'exprimer. Ce refus a suscité de l'incompréhension parmi certaines personnes présentes lors de cette manifestation. Il faut préciser que la CNT implentée sur le département a clairement apporté son soutien aux syndicalistes de la CGT Goodyear. Ainsi, avaient-il fait spécialement le déplacement de Moulins pour les soutenir. A ce titre, on ne peux que regretter cet incident, certes mineur, mais qui illustre bien les progrès qu'il nous reste à accomplir pour réaliser l'unité syndicale face à un patronat de plus en plus agressif.

Des représentants de Solidaires (qui regroupe entre autres les syndicats SUD) étaient également là en signe pour soutenir les militants de la CGT injustement condamnés. Ils se disent convaincus que c'est en réalisant l'unité de toutes les forces disponibles qu'il sera possible de faire reculer le gouvernement et la justice qui agit comme un simple auxiliaire du pouvoir.

Ce rassemblement contre la répression anti-syndicale ne sera de toute façon pas le dernier. La mobilisation ne peut que s'amplifier dans les semaines et les mois à venir, et une intersyndicale pourrait permettre d'élargir sa base. En tout cas, il faudra bien que les organisateurs y songent, s'ils souhaitent obtenir rapidement l'arrêt des poursuites contre les militants CGT.

Le rassemblement s'est terminé devant la sous préfecture

Le rassemblement s'est terminé devant la sous préfecture

La mobilisation en faveur des syndicalistes de Goodyear s’amplifie

Ajout le 9 février 2016 : Pourquoi les commentaires ont été fermés sur cet article ?

L'unité est un combat

Pendant la grande grève de la réforme des retraites initiée par Sarkozy en 2010, nous étions nombreux à considérer que la presse classique était en dessous de tout. C'est à cette époque que l'idée m'est venue de créer un blog d'information pour relayer l'information sur les luttes sociales. Depuis, je n'ai de cesse de rendre compte de la richesse de la vie syndicale, associative et culturelle sur notre ville et parfois sur le département.

Dès le départ, j'ai indiqué que l'objet de ce blog était de créer des passerelles entre les différentes sensibilités du mouvement syndical, la diversité des centres d'intérêt du monde associatif, la richesse des initiatives culturelles. Et je me suis aperçu que notre ville était vivante, active et en perpétuel mouvement.

Si je me suis donné à fond dans ce projet, c'est avec le désir sincère d'ouvrir des espaces de dialogue et d'échange, d'informer sur les luttes en cours, susciter les contacts entre militants associatifs et syndicaux, tout ceci afin de faciliter les initiatives unitaires en montrant que nos convergences sont bien plus importantes que nos désaccords. Surtout, réaffirmer que l'unité du mouvement social est indispensable pour contrer les reculs sociaux imposés par les pouvoirs successifs, qui nous ramènent tout droit vers le moyen-âge.

La condition sine-qua-non pour trouver la voie de cette unité passe forcément par le respect des uns et des autres et la recherche d'un consensus qui puisse nous permettre de nous remettre en mouvement collectivement. C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité que les commentaires postés sur regardactu respectent une charte qui fixe des règles éthiques simples. Notamment, les invectives et les insultes n'ont pas leur place ici, entendu que celles-ci sont exactement opposées au but que nous poursuivons et que de telles pratiques constituent des obstacles à l'unité.

C'est pourtant ce qui c'est passé après que j'ai mis en ligne l'article "La mobilisation en faveur des Googyear s'amplifie". La CNT, identifiée comme telle, a tenté de régler ses comptes avec la CGT, et ses représentants y compris en recourant à des attaques ad hominem.

J'ai parfaitement mesuré les dégâts que pouvez provoquer de tels commentaires sur le blog. En effet, de nombreux militants de la CGT, de la FSU, de Solidaires, des associations de luttes RESF, Amnesty, CAC, Collectif des intermittents etc..) viennent régulièrement visiter ce site et sont sensibles à l'esprit de tolérance qui est la marque de fabrique de celui-ci. C'est la raison pour laquelle j'ai pris la décision de fermer les commentaires sur cet article pour mettre un terme aux attaques et aux invectives qui conduisent à chaque fois à la division et à l'éclatement du mouvement social.

La mobilisation en faveur des syndicalistes de Goodyear s’amplifie

Dans l'objectif de Didier Ciancia

Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur

Photos Didier Ciancia © tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation de l'auteur

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :