Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La repression s'abat encore sur un militant CGT

Si ce n'est pas de l'acharnement, ça y ressemble. Car on ne compte plus les militants de la CGT qui subissent les foudres du patronat quand les coups bas ne viennent pas carrément du gouvernement et de la justice aux ordres.

On vient de l'apprendre, Frédéric Willemain, délégué syndical et délégué du personnel chez Start-People fait l'objet d'une procédure de licenciement pour faute grave. Or ce qui lui est reproché est tout simplement surréaliste.

Le 16 décembre dernier, Frédéric est informé par les militants CGT FAPT (fédération des activités postales et télécommunications) que la société Start-People vient d'envoyer ses intérimaires pour remplacer des grévistes sur le bureau de Poste de Rivesaltes. Une pratique totalement illégale, mais régulièrement utilisée par les patrons indélicats pour briser les grèves. Ce n'est pas la première fois que la Poste a recours à de telles méthodes car elle jouit dans ce domaine d'une impunité presque légendaire.

Une quinzaine de militants CGT se sont donné rendez-vous devant l'agence de start-Poeple
Une quinzaine de militants CGT se sont donné rendez-vous devant l'agence de start-Poeple

Une quinzaine de militants CGT se sont donné rendez-vous devant l'agence de start-Poeple

Start-Poeple aurait dû refuser ce contrat, mais comme chacun sait, l'argent n'a pas d'odeur et les patrons s'assoient d'autant plus volontiers sur la loi, que les inspecteurs du travail sont eux-mêmes poursuivis quand ils tentent de la faire respecter, comme ce fut le cas pour Laura Pfeiffer. Start-Poeple a donc missionné ses intérimaires pour remplacer les grévistes en se disant qu'ils ne risquaient pas grand chose.

Qu'à cela ne tienne, Frédéric, délégué syndical CGT à Start-People, n'écoutant que sa fibre militante décide de venir à la rencontre de ses collègues pour leur rappeler leur droits, les inciter à refuser cette mission, et leur expliquer en quoi celle-ci était contraire à la loi.

La riposte des patrons de Start-People ne s'est pas faite attendre. Ceux-ci ont immédiatement engagé une procédure pour licencier l'impertinent. Comme Frédéric est un élu du personnel, l'entreprise doit obligatoirement recueillir l'avis des élus CE, puis adresser une demande d'autorisation de licenciement à l'inspecteur du travail responsable du secteur.

Frédéric Willemain, menacé de licenciement.
Frédéric Willemain, menacé de licenciement.

C'est aujourd'hui que le CE se réunissait à Paris pour donner son avis. Or, Frédéric qui est un militant de terrain, connaît beaucoup de collègues dans l'entreprise, car il va régulièrement à leur rencontre. Si bien que la mobilisation en sa faveur s'est rapidement mise en place. Plusieurs rassemblements étaient prévus ce jour devant les agences dans plusieurs villes et Montluçon en faisait partie.

À 14h une délégation composés de militants CGT s'est présenté devant les locaux de Start-People au 3 rue Lucien Menut, pour y déposer une motion. Et devinez quoi ? Ils ont trouvé porte close. Du coup, ils sont resté un moment pour marquer le coup et réaffirmer à travers la porte leur solidarité avec leur camarade. Même le froid n'a pas eu raison de leur détermination, et aux dernières nouvelles, ils y étaient encore.

Comme par hasard, le 10 février l'agence était fermée et ne prenait les personnes que sur rendez-vous

Comme par hasard, le 10 février l'agence était fermée et ne prenait les personnes que sur rendez-vous

Nota : il y a quelque temps, Frédéric Willemain était venu à Montluçon. C'était en novembre dernier à la demande d'intérimaires du coin. Vous pouvez retrouver l'article de regard-Actu ICI

Ci-dessous la motion de soutien de l'union locale CGT à Frédéric Willemain :

La repression s'abat encore sur un militant CGT
La motion de la CGT n'a pas pu être remise à l'accueil de Start People pour cause de fermeture exceptionnelle.

La motion de la CGT n'a pas pu être remise à l'accueil de Start People pour cause de fermeture exceptionnelle.

La repression s'abat encore sur un militant CGT

ajout de la vidéo le 16 février 2016 :

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :