Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La section des retraités cheminot CGT de Montluçon en assemblée générale

Deux fois par an, les militants CGT retraités de Montluçon se réunissent en assemblée générale dans la grande salle du CE de la rue Chantoiseau. C'est un moment convivial pour ces hommes et ces femmes qui ont consacré beaucoup de temps pour leur syndicat et continuent à apporter leur contribution, maintenant qu'ils sont à la retraite.

Les retraité cheminots en assemblée générale restent connectés aux réalités du monde d'aujourd'hui

Les retraité cheminots en assemblée générale restent connectés aux réalités du monde d'aujourd'hui

Leur structuration leur permet d'être partie intégrante du syndicat des cheminots et il refusent de se constituer en syndicat autonome des retraités "car, alors, ils se couperaient des réalités que leurs collègues actifs vivent au quotidien sur le terrain" expliquent-ils.

Bernard Guidou, secrétaire fédéral des retraités cheminots leur avait promis qu'il viendrait un jour à Montluçon. Mais, les cheminots le savent mieux que quiconque, faire le déplacement de Paris vers notre petite ville de province par le train devient de plus en plus un casse-tête. Il a donc dû caller sa présence au plus juste pour assister à cette assemblée générale, mais a dû prendre congé de ses camarades avant que se termine la réunion pour attraper le dernier train pour Paris.

Bernard Guidou au micro, secrétaire de de la section UFR (Union fédérale des Retraités cheminots)

Bernard Guidou au micro, secrétaire de de la section UFR (Union fédérale des Retraités cheminots)

Cette réalité, de nombreux montluçonnais la vivent au quotidien, et c'est la raison pour laquelle les cheminots retraités qui ont connu une période plus faste, continuent aujourd'hui de se battre pour que notre ville puisse bénéficier d'infrastructures et de moyens supplémentaires, afin d'enrayer la dégradation du réseau et obtenir sa remise à niveau.

Le débat qui a suivi le rapport introductif de Patrice Pajot a permis de fixer les principaux axes revendicatifs de la section syndicale, y compris leur participation au prochain congrès de l'UL qui se tiendra à Désertines le 26 mai prochain, et plus tard du confédéral à Marseille.

Mais, ce serait une erreur de penser que les anciens des chemins de fer sont uniquement préoccupés par l'avenir de l'entreprise qu'ils ont quitté. Beaucoup d'entre eux répondent présents aux nombreuses initiatives interprofessionnelles pour lesquelles ils sont sollicités. On les voit souvent dans les manifestations contre la répression des militants syndicaux, ou encore pour défendre les droits fondamentaux du monde du travail, ainsi que pour défendre les services publics. Leur contribution est indispensable pour faire entendre la voix de celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer, mais auraient pourtant aimé être présents. Ils sont en quelque sorte leurs portes parole.

Au micro Patrice Pajot, secrétaire sortant de la section montluçonnaise des retraité cheminots

Au micro Patrice Pajot, secrétaire sortant de la section montluçonnaise des retraité cheminots

Dans son rapport, Patrice Pajot l'exprimera très bien, car c'est précisément par l'internationalisme et l'interpro qu'il débutera son intervention, pour la terminer en parlant de l'action revendicative à la SNCF. Voir ci-dessous :

Intervention de Patrice Pajot

Les anciens cheminots ont aussi le sens de la solidarité. C'est cette valeur qui a porté leurs luttes par le passé et ils savent que sans elle, les travailleurs sont impuissants face à la machine à broyer du capitalisme débridé qui ne connait plus de limite. C'est la raison pour laquelle, ils joueront un rôle important dans la mobilisation qui prend forme contre la loi du travail qui a été ourdie par le monde de la finance et par les patrons du CAC 40 dans le secret de leurs bureaux feutrés.

Comme le disaient les lycéens qui ont défilé à Commentry "Une loi tombe, un monde se lève"

Jean, 96 ans, le doyen de la section des retraités cheminots de Montluçon est toujours fidèle au rendez-vous

Jean, 96 ans, le doyen de la section des retraités cheminots de Montluçon est toujours fidèle au rendez-vous

Une assemblée générale riche en débats
Une assemblée générale riche en débats
Une assemblée générale riche en débats
Une assemblée générale riche en débats

Une assemblée générale riche en débats

Beaucoup d'entre eux sont aussi très présents dans la vie associative de leur commune

Beaucoup d'entre eux sont aussi très présents dans la vie associative de leur commune

A l'issue de l'assemblée générale, Patrice Pajot a été réélu secrétaire de la la section à l'unanimité des présents. Les militants de la section on profité d'une courte absence de ce dernier pour procéder à sa réélection et lui en faire la surprise à son retour.

Il était parti "se soulager" et c'est retrouvé avec à nouveau "le poids" de la responsabilité de la section. Comme quoi, chez les cheminots, on a de l'humour.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0