Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inna Modja le 7 avril à Montluçon

Née le 19 mai 1984 à Bamako au Mali d'une famille Peul de sept enfants dont elle est la sixième, Inna Bocoum doit son nom d'artiste au surnom d'Inna Modja (Inna Moƴƴa) que lui donne sa mère, ce qui signifie « Inna est mauvaise ou Inna n'est pas bien » en peul. À l'âge de six ans ses parents l'inscrivent à une chorale. Chez elle, son père l'encourage à progresser en lui faisant écouter des disques qu'il aime (des artistes comme Ray Charles, Ella Fitzgerald, Otis Redding, Sarah Vaughan), mais elle est aussi très influencée par ses aînés qui évoluent dans leur période punk trash, rap 80/90's, heavy metal, en passant par le blues, la soul et le disco. Adolescente, elle hésite entre le hard rock et les chansons d'amour. Elle rend visite à son voisin musicien du nom de Salif Keïta qui l'intègre dans le Rail Band de Bamako, un groupe de papy swingueurs (bossa nova et jazz) auprès de qui il a lui-même fait ses débuts.

Elle milite contre l’excision, ayant été excisée ainsi que ses quatre sœurs à l’insu de ses parents, faits qu'elle a exprimé dans une de ses chansons, bien qu'elle ait pu bénéficier d'une chirurgie réparatrice. Elle s'est également engagée contre les violences faites aux femmes avec le clip La Valse de Marylore4.

De cette expérience, Inna Modja apprend à s'adapter à des rythmes divers, qu'ils soient swing ou disco. Elle opte finalement pour une pop soul. Après un duo avec Jason Mraz sur France 2 à l'occasion de la Fête de la musique, Inna Modja assure une première partie pour Sliimy. Elle sort son premier single Mister H extrait de son premier album Everyday is a New World qui voit le jour en octobre 2009 et chante sur des plateaux télé tels que Vivement dimanche ou Taratata. (Source Wikipédia)

Inna Modja le 7 avril à Montluçon
Tag(s) : #Montluçon, #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :