Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le PS monte au créneau contre Gérard Dériot

Le Parti socialiste de l'Allier ne s'exprime pas beaucoup à propos de la contestation qui s'exprime dans la rue contre le projet de loi Travail que le gouvernement tente d'imposer au pays avec l'appui du MEDEF. Aucun communiqué n'a en jailli de la plume du secrétaire départemental de l'Allier, du moins, à notre connaissance.

Celui-ci a bien tenté de se faufiler parmi les manifestants le 31 mars dernier, mais il a vite été éconduit par des manifestants qui n'ont pas apprécié sa présence dans leurs rangs. C'est donc sur un tout autre registre que Nicolas Brien tente aujourd'hui de donner de la voix et pour cause, puisque les dernières mesures prises par le Président du Conseil départemental et sa majorité s'inscrivent-elles aussi dans la longue litanie des mesures austéritaires imposées alternativement par la droite et le PS, chacun se renvoyant la responsabilité des coupes sombres opérées dans les budgets, pendant que les citoyens lambdas en subissent les conséquences.

Comme à chaque fois, le PS accuse la droite de s'attaquer aux plus faibles et comme à chaque fois, la droite rétorque que le pouvoir socialiste réduit les subventions aux collectivités territoriales de manière insupportable. Mais à qui feront-ils croire qu'ils ne se sont pas de mèche, alors que dans le même temps, rien n'est fait pour lutter contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux ?

Les lecteurs de regard-Actu savent à quoi s'en tenir et jugeront eux-mêmes sur la sincérité du communiqué de presse du premier secrétaire du Parti socialiste de l'Allier, qui prétend défendre les intérêts des citoyens pendant que le pouvoir socialiste envoie les CRS contre les manifestants et les participants à "nuit debout".

Le PS monte au créneau contre Gérard Dériot

Communiqué du Parti Socialiste de l'Allier :

Augmentation des impôts au Conseil départemental : touche pas au grisbi !

"Les promesses n'engagent que ceux qui les croient", disait le vieux renard de droite. Alors qu’il s’était engagé à ne pas augmenter les impôts au cours de la campagne qui lui a permis d’accéder à la présidence du Conseil Départemental en mai 2015, Gérard Dériot commet un nouvel affront aux habitants de l’Allier : les impôts des bourbonnais vont exploser ! La taxe sur le foncier pourrait augmenter de 14%.

Nicolas Brien, Premier Secrétaire Fédéral, appelle Gérard Dériot à se ressaisir et à tenir ses promesses de campagne. Depuis son retour à la tête du Conseil Départemental, la gestion URB ressemble à une vaste galerie des horreurs : la mise à mort des compagnies de théâtre professionnels par asphixie avec l’arrêt des subventions départementales, la casse des professions sociales avec en filigrane la détérioration du service public, et maintenant une augmentation d’impôt, moins d’un an après le scrutin !

Nous condamnons cette décision qui va affaiblir le pouvoir d’achat des habitants de l’Allier, qui n’en ont pas besoin, ainsi que la méthode fallacieuse qui consiste à se faire élire sur la base d’un mensonge. Et dire qu’il s’en est fallu d’un tout petit siège …

Nicolas Brien

Premier Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste de l’Allier

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost 0