Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les élus PC/Front de Gauche dénoncent "des augmentations de loyers indécentes, insupportables" en HLM

Après la CGL qui a tenu une conférence de presse le 19 avril dans ses locaux, rue Lucas de Néhou (lire ICI), c'est au tour des élus communistes/Front de gauche de la communauté d'agglomération de Montluçon de monter au créneau contre les augmentations des loyers en HLM. Les élus parlent de 20% d'augmentation étalée sur 5 ans, du jamais-vu dans l'histoire de la ville.

Voici leur communiqué :

Les élus PC/Front de Gauche dénoncent "des augmentations de loyers indécentes, insupportables" en HLM

Communiqué du groupe des élus communistes front de gauche de la communauté d'agglomération de Montluçon :

Montluçon Habitat est l’organisme public qui permet de faire vivre le droit au logement social sur le bassin montluçonnais. Il est confronté à de graves difficultés financières.

Les évolutions démographiques, la baisse de la population et les modifications des attentes des habitants en matière de logement provoquent une vacance des logements insoutenable pour ce seul office.

De plus des choix de gestion dont la responsabilité incombe à la présidence de Montluçon Habitat : le maire et président de la Communauté d’agglomération, Daniel DUGLERY, pèsent aujourd’hui sur les comptes de Montluçon Habitat :

► Utilisation de l’argent de l’Office pour des opérations immobilières sur la ville de Montluçon ;

► Désengagement financier de la ville de Montluçon sur l’entretien des quartiers HLM ;

► Faible engagement financier de la communauté d’agglomération au profit de Montluçon Habitat, alors que c’est pourtant une des compétences de cette collectivité ;

Se rajoute aux causes des difficultés financières de l’Office, la politique nationale en direction du logement social. La baisse de l’aide directe aux programmes locaux pour adapter le parc HLM aux besoins de notre pays, est une catastrophe pour l’ensemble des organismes HLM et donc pour Montluçon Habitat.

Avec de nombreux élus dans le pays, nous demandons depuis des mois un plan de construction et de réhabilitation du parc HLM digne de ce nom, un plan qui permette une véritable mixité de l’accès au logement social pour le plus grand nombre, un plan de construction de logements de qualité, économes en énergie, adaptés aux attentes nouvelles des populations (type pavillons ou petits immeubles), un plan qui, dans cette période, permettrait de créer des milliers d’emplois utiles dans les entreprise du BTP, générateurs d’une véritable relance économique dans notre pays et sur des territoires tel que le nôtre.

Présenté par la direction de Montluçon Habitat comme le moyen d’apporter une bouffée d’air financière à l’Office de Montluçon, un « plan de redressement » a été discuté par les élus au Conseil d’administration de Montluçon Habitat jeudi dernier. Un « plan de redressement » avec une participation financière de l’Etat (CG2LS) qui serait conditionné par des augmentations de loyers indécentes, insupportables pour les locataires (+ de 20 % d’augmentation prévus sur 5 ans !).

Nous considérons, comme les représentants des locataires et d’autres administrateurs de Montluçon Habitat, que ce n’est pas aux locataires actuels de supporter les conséquences de choix politiques nationaux ou locaux.

Les élus communistes / Front de gauche de la Communauté d’agglomération de Montluçon demandent expressément à Daniel DUGLERY, Président de Montluçon Habitat, de revoir sa copie.

Nous demandons un véritable débat au sein du Conseil communautaire pour un réel engagement de la collectivité locale à la hauteur de ses responsabilités en matière de logement social sur notre bassin.

Nous appelons les locataires, les populations du bassin, les salariés du bassin, les élus à agir pour obtenir du gouvernement les moyens financiers nécessaires pour permettre à Montluçon Habitat d’agir pour faire vivre le droit au logement sur notre bassin.

A Montluçon, le 22 avril 2016

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0