Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les participants à nuit debout continuent à se réunir sur Montluçon. Leur nombre varie parfois du simple au double, mais certains d'entre eux sont assez réguliers pour maintenir une présence militante assidue, ce qui permet de rester en contact avec l'actualité. Question actualité justement, celle-ci s'accélère avec des grèves qui s'étendent à l'ensemble de l'économie.

La presse aux ordres parle de blocages, de prise d'otages et de violence. Normal, on sait parfaitement à qui appartiennent les médias et à quoi ils servent. En réalité s'il n'y a plus d'essence dans les stations, c'est que les salariés des raffineries sont en grève, non parce que ces dernières sont bloquées. Les salariés ne font qu'exercer leurs droits inscrits dans la constitution. Les participants à nuit debout l'ont parfaitement compris et c'est pourquoi ils soutiennent le mouvement depuis le début.

Voici leur compte-rendu de la semaine..que vous ne trouverez sur aucun autre quotidien local bien sûr, et pour cause

Photo d'archives

Photo d'archives

Compte rendu de Nuit debout du 21 mai (82 mars)

Nuit Debout Montluçon, Samedi 82 mars 2016 (21 mai 2016)

► Actualité du mouvement social contre la loi El Khomeri.

► Répression anti-militants.

► Rôle des mé(er)dias.

► Incroyables comestibles

Des raffineries sont à l’arrêt , des dépôts sont bloqués. Les forces de l’ordre sont intervenues afin de débloquer… Quant à certains médias comme d’habitude ils accusent les grévistes de prendre les consommateurs en otage.

Devant le risque réel de blocage de l’économie par les routiers Valls a renoncé à la baisse de la majoration des heures sup. pour les routiers. Toutefois les fédérations syndicales du transport ne s’y sont pas laissées avoir, en effet il y a bien d’autres sujets qui fâchent dans la loi El Khommeri. Valls n’a comme stratégie que de nous dresser les uns contre les autres.

Jeudi à Montmarault lors du blocage du rond point de l’Europe sur la RCEA (rond point des Lapins pour les gens du cru).

A notre arrivée la Gendarmerie a notifié à Laurent Indrusiak secrétaire départemental de la CGT que cette manifestation n’étant pas déclarée donc pas autorisée les organisateurs seraient tenus pour responsables de tout ce qui pourrait arriver.

Des camarades présents ont raconté ce qu’ils ont vu : Vers la fin de cette action un automobiliste excédé a forcé le passage. 2 manifestants ont tenté de l’empêcher d’aller plus loin en posant leur mains sur le capot alors que cette voiture (4X4) était à l’arrêt parmi les manifestants. Le conducteur a démarré percutant et renversant les 2 camarades s’opposant à son passage. L’un d’eux a pu se dégager et se relever, l’autre n’a pu en faire autant, la voiture a roulé sur notre camarade retraitée de l’hôpital lui causant des blessures aux membres inférieurs. le conducteur a été pris en chasse, et arrêté rapidement par les gendarmes.

Après cela les gendarmes ont dit à Laurent Indrusiak qu’un procès verbal serait rédigé rendant responsables les manifestants de ce qui s’était passé.

Un camarade témoigne de l’attitude d’un autre automobiliste justifiant le geste de ce triste personnage disant qu’il avait eu raison de le faire.

Les médias ont très peu parlé de cet évènement la Montagne, FR3 régional puis national le qualifiant … d’incident… Notre camarade sur son lit d’hôpital a dû apprécier… RegardActu a eu la surprise de voir l’article sur ce sujet repris par MEXPRESS (portail de la presse francophone et internationale) ainsi que le dernier compte rendu de nos débats !!!

Se pose la question de la médiatisation de cet évènement en totale opposition au déchainement médiatique après l’incendie d’une voiture de police à Paris.

Des contacts seront pris auprès des médias alternatifs ou susceptibles de s’intéresser à ce sujet (Médiapart, l’Humanité, Paris Luttes Infos…)

Nous trouvons inquiétante la proximité des policiers avec l’extrème droite s’affichant pour des selfies avec MMLP et le député Collard lors d’une manifestation de flics apparue très organisée. Cela rappelle de sombres heures de notre histoire.

D’autres policiers disent leurs doutes et mal être quant aux consignes qui leurs sont donnés pour le maintien de l’ordre.

Incroyables comestibles : une photo a été prise devant un panneau d'entrée de ville pour participer au mouvement "Incroyables Comestibles" les camarades intéressés et disponibles se rendront vendredi 27 mai à 10 heures pour lancement de ce mouvement à Montluçon, avenue Albert Thomas devant le foyer AGAT. Nous avions mis à disposition des passants des comestibles au niveau des fontaines de l'avenue Marx Dormoy, très peu de produits ont trouvé preneur.

Compte rendu rédigé par Annie le 22 mai 2016.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :