Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos villages ont du talent : Volet N°3 Vide Grenier à Hyds

Nous voilà rendus à Hyds. La boucle parfaite. Nous sommes partis de Montluçon, nous sommes passés par Néris, Commentry, Malicorne, direction Montvicq, puis retour par Louroux-de-Beaune, Hyds, Malicorne, Commentry, Néris, Montluçon.

À Hyds, c'est tout le bourg, et donc la route principale, qui a té neutralisé pour laisser place au vide-grenier. Sur la place principale, u grand barnum a été déployé, et là aussi les personnes s'attardent à la buvette. C'est l'occasion pour les habitants de se retrouver et d'échanger, contrairement à ce qui se passe dans les villes où les personnes s'ignorent le plus souvent. Ici, au contraire tout le monde semble se connaître, au moins de vue, et il n'est pas rare de les voir se saluer au plein milieu des stands.

À même le sol, ou bien sur des planches dressées sur des tréteaux, les exposants d'un jour ont amené les objets dont ils souhaitent se débarrasser. Souvent, c'est un ensemble fait de bric et de broc dont personne ne veut, mais qui participe au décor d'un vide-grenier classique. Des objets qui nous ramènent des années en arrière et ne peuvent plus rivaliser avec le dernier cri de ce qui est produit aujourd'hui

Sur des tréteaux ou à même le sol...

Sur des tréteaux ou à même le sol...

de bric et de broc...
de bric et de broc...
de bric et de broc...
de bric et de broc...
de bric et de broc...

de bric et de broc...

Notre visite s'arrêtera là. Nous rentrons sur Montluçon, qui n'est plus très loin. Mais nous sommes heureux de voir que nos villages ne se laissent pas engloutir dans l'oubli, et que ceux qui y habitent restent dynamiques, alors que tout est fait pour les faire mourir (fermetures des écoles, des gares, des bureaux de Poste), ce qui provoque le départ des commerces et au final de la population, alors que dans le même temps, les mégapoles continuent à se développer au-delà du raisonnable. À Montvicq, à Louroux-de-Beaune et à Hyds, il y aura toujours de l'espoir tant que les habitants continueront à s'approprier l'espace public pour y développer leurs activités, avec parfois un sens aigu du partage, loin des logiques des marchandisation et de profits qui règnent le plus souvent dans les grandes villes. Décidément, nos villages ont du talent !

Tag(s) : #Hyd

Partager cet article

Repost 0