Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nuit debout Montluçon en perte de vitesse ?

Lors de sa première soirée, le 30 avril dernier, "Nuit debout Montluçon" avait réuni environ soixante personnes sur la place de la Mairie, sous pluie persistante. Depuis le nombre de participants n'a cessé de décroitre, ce qui fait craindre pour sa pérennité. Le 14 mai, il n'y avait guère plus de 25 personnes sur la place Piquand. A la Place Piquand, car dès la deuxième rencontre l'assemblée générale avait décidé de délocaliser les réunions citoyennes afin qu'elles soient plus centrales et touchent plus de monde.

Nuit debout Montluçon en perte de vitesse ?

Cela étant, il faut relativiser, car nous sommes à nouveau sur un week-end prolongé, et il est encore trop tôt pour dire que Nuit debout n'intéresse plus grand monde. Quand bien même le public se fait plus rare, les débats restent d'un haut niveau, avec des échanges constructifs, sauf que les commissions n'ont pas pu se réunir faute de "combattants".

La prochaine nuit debout Montluçon se réunira, toujours Place Piquand, le 18 mai à 18h. Venez nombreux, car sans vous cette belle initiative citoyenne ne pourra pas perdurer longtemps.

Ci-dessous, le compte rendu rédigé par Lila membre de la commission animation :

Nuit debout Montluçon en perte de vitesse ?

Compte rendu de l'AG du samedi 14 mai :

Nous vous attendons nombreux pour le débat sur l’avenir de l’hôpital Mardi 17 Salle Saint-Vincent (Quai Turgot) à 18h. Ce même jour aura lieu une manifestation intersyndicale de 10h30 Place Jean-Dormoy (Saint Paul) contre le 49-3 et la loi travail.

Nous avons commencé par une discussion concernant l’actualité :

- Le groupe Athanor est à nous tous (ou Debout pour Athanor) a préparé une pétition qui sera prochainement mise en ligne sur change.org pour contester la privatisation de ce lieu. Nous transmettrons le lien de la pétition sur cette page.

- Le député de l’allier Bernard Lesterlin quitte le groupe PS à l’assemblée nationale. Il reste cependant fidèle à François Hollande. Petit rappel : il n’a pas voté la motion de censure pour le 49.3 …

Nous avons ensuite continué le débat sur l’ordre du jour : le travail et la santé.

- Tout d’abord, le travail qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça implique ?

Une prise de parole d’un camarade nous a éclairés sur ces deux questions. Le travail c’est l’emploi donc cela concerne tous les membres de la collectivité, même les enfants qui souffrent d’un manque d’activité de leurs parents. Le travail implique un partage des richesses donc on peut y associer la misère et l’égalité entre citoyens. La condition féminine est encore une fois impliquée car les femmes ont un salaire en moyenne 20% plus bas pour le même travail. Le travail c’est aussi la santé car pas de travail ça veut dire un risque plus important de tomber dans la dépression, dans l’addiction mais c’est aussi moins de revenus donc une alimentation moins variée ou insuffisante: cela influe sur la santé de toute une famille. Le travail touche aussi l’environnement car d’une part le monde paysan est en déclin à cause des demandes d’augmentation de la production, plus vite et moins cher ; d’autre part les multinationales détruisent des paysages pour assurer le bon fonctionnement de notre économie.

Le travail touche aussi à notre protection sociale car une augmentation du chômage entraine une baisse du nombre de cotisants et donc une protection sociale moins stable et un déficit en accroissement. Le travail c’est aussi la finance car l’argent est le fruit du travail. Le travail c’est la criminalité car un manque d’activité incite à la délinquance et au vol, ce qui alimente les sentiments de haine et les discriminations. Et il ne faut pas croire : il y a du travail mais c’est seulement l’état qui ne donne pas les moyens ! Il y a du travail pour les problèmes de climat, de logement, de santé, d’éducation, dans les crèches, dans les centres culturels…
- Une camarade nous a rappelé quelques aspects de la Loi El Khomri en ce qui concerne la médecine du travail. L’article 44 supprime la visite médicale d’embauche et la visite annuelle des salariés. Seulement une entrevue avec une infirmière sera retenue.

Un suivi sera effectué pour les travailleurs exposés à des risques. Les salariés qui endossent un risque pour des tiers (ex : chauffeur de bus) seront également suivis sous certaines conditions : jusqu’à présent si un risque était présent le salarié exerçait son activité avec un suivi médical régulier ; désormais si un risque est détecté l’individu sera déclaré inapte et ne pourra plus exercer.
Il y a également un changement au sein des entreprises : jusqu’à présent lorsqu’un salarié était déclaré inapte l’entreprise devait lui proposer plusieurs postes pour qu’il puisse continuer d’exercer. Désormais l’entreprise doit lui proposer 1 poste et si ce poste ne convient pas alors le salarié est licencié.

- Une proposition d’action a été évoquée : organiser une projection du film Merci Patron à Montluçon. Le projet est en cours et nous vous tiendrons au courant de la suite des événements !
- Une autre proposition est en cours de réalisation : les Incroyables comestibles à Montluçon. Ce serait donc un mouvement de partage collectif d’aliments de notre jardin ou même de plans pour ceux qui ont une parcelle de terre ! On pourrait concevoir ça dans les bars, dans les rues, dans les jardins publics… Toute cette initiative nous a fait penser à un Jardin Debout qui sera certainement mis en place.

- Un débat sur l’économie a repris les idées de Bernard Friot (sociologue et économiste) disponibles sur réseau salarial. Il faut donc savoir que plus de 95% de l’argent est spéculatif, virtuel. L’argent est donc complétement déconnecté de la production. Une monnaie locale pour l’Allier est en cours de production, plus d’informations sur l’article de Regard Actu.

- Un parallèle a été effectué entre la situation actuelle et la situation en 1788. Le roi et l’aristocratie (les 1%) sont installés et prennent les décisions pour les 99%.
Il a suffi d’un déclic pour entraîner tout un mouvement social mais ce déclic a été précédé de nombreuses années durant lesquelles les Lumières ont pensé la société de demain. Les 99% doivent de mettre debout pour construire un nouveau monde car ils ont peut-être les milliards mais nous sommes des millions et nous devons sortir de la servitude volontaire !

La prochaine AG aura lieu Mercredi 18 mai à 18h place Piquand

Nous parlerons de culture et d’éducation.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0