Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plusieurs élus de Montluçon habitat repoussent les propositions d'augmentation des loyers HLM

Plus 20% d'augmentation des loyers en cinq ans, c'est du jamais-vu pour une organisme de logement social. Et pourtant, cette flambée des loyers pourrait bien devenir réalité si le Conseil d'administration le décide lors de la prochaine séance du Conseil d'administration qui devra statuer pour deuxième fois sur ces hausses échelonnées après avoir été débouté de ses demandes une première fois, le 26 avril dernier par une courte majorité du Conseil.

A l'approche de cette seconde délibération, plusieurs des administrateurs qui s'étaient déjà opposé la première fois à la volonté du Maire, tentent de mobiliser à nouveau autour de leurs propositions qu'ils jugent bien plus crédibles pour redresser les finances de l'organisme gestionnaire.

Il faut dire que la vacance de nombreux logements et les impayés sont considérables, et les loyers, si on les ramènent aux revenus moyens des populations qui y vivent, sont trop importants. Le taux de vacance atteint environ 20% du parc d'habitations, un chiffre record, dont le manque à gagner aggrave un peu plus le déficit. "Au contraire, il faut réduire les loyers, afin que les logements deviennent plus attractifs pour les familles. Ainsi, on pourra réduire la vacance et faire rentrer des sous, ce qui permettra de réduire le déficit" argumentent les élus de la CGL. l'argument porte, d'autant plus que Montluçon figure parmi les villes de la grande région Rhône/Alpes/Auvergne, les plus touchées par le chômage (12, 7% de la population active) et par la précarité.

Pour l'administrateur de la CGT, Laurent Indrusiak "dire qu'en augmentant les loyers, on va diminuer la vacance des logements, c'est la même chose que de dire que faciliter les licenciements, c'est créer de l'emploi"

D'autres solutions existent aussi, et les élus ne demandent qu'à en discuter. Mais en face, c'est la même obstination que l'on observe au niveau national avec le gouvernement. Aux dernières nouvelles, Montluçon habitat pourrait présenter un nouveau projet légèrement modifié, mais sans changer pour autant de logique. Une logique qui consiste à faire payer les seuls locataires, souvent en situation de précarité, comme si ces derniers étaient responsables de la vacance de nombreux logements, et de la gestion de Montluçon habitat.

Regard-Actu a fait le choix de diffuser intégralement les interventions des élus du Conseil d'administration de Montluçon habitat lors de cette conférence de presse, compte tenu de l'importance du sujet. Les intervenants sont tous élus au Conseil d'administration de Montluçon Habitat. Dans l'ordre des interventions :

► Jacques Renault, administrateur pour la CGL

► Pascal Massif, administrateur pour l'AFOC

► Laurent Indrusiak, administrateur pour la CGT

► Joël lefèbre, administrateur pour le parti communiste

► Viviane Duhamel, administrateur pour la CGL

De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel
De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel
De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel
De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel
De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel

De haut en bas : Jacques renault, Pascal Massif, Laurent Indrusiak, Joël Lefèbre et Viviane Duhamel

Conférence de presse de 5 des élus au Conseil d'administration de Montluçon habitat

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0