Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !

Samedi 11 juin est né un petit festival?. C'est le long de la Sioule du coté de Pouzol (63) qu' il a eu lieu ce que j'espère la première.

L'accueil est chaleureux et convivial. L'entrée y est libre et libérée. Dans le premier champ des artisans locaux nous proposaient leurs racines locales en guise de pendentifs, leurs paniers osiers pour crabes pincés et plus si affinité, leurs miels sauvages d'acacias de Combrailles et d'Auvergne, des vinyles pliés et concassés, de succès dépassés.

Ce sont les Pieds Sales qui ont inauguré la scène de la Potée Ose et de fort belle manière avec leur énergie coutumière. Pendant plus d'une heure, Miké a excité le public du troisième âge à se bouger le popotin et a harcelé l'homme politique avec ses potins. Il fallait aussi compter sur le bassiste coincé dans l'ascenseur se contorsionnant sur scène pour échapper à la routine. La Potée Ose était belle et bien lancée pouvait-on se dire.

Petit Bonhomme, venu de Crest, a ravi son auditoire avec son banjo et sa batterie de nain de jardin. Avec lui, c'était comme dans un train, le rythme endiablé et le saccadement bruyant des rails en prime... Un vrai lapin Duracell ce musicien.

Un trio spécial prit la suite des piles rechargeables. Agrougroum sous des airs d'ados croisés Colplay Muse entreprit de reformer la Politique Agricole Combrailles avec des packs de 6 bières bio... Cela restait convivial pour la plus grande joie de tous.

Les chiens aussi ne manquaient pas une miette du festin, ils remuaient la queue. La caravane à Frites avait réquisitionné Val et Bertand tout sourire à la peluche de patates...

Les prix étaient libres, libérés et libertaires. Les bénévoles et l'organisation à la tâche pour que chacun passe un bon moment.

Le duo de Cultural Hydro enfonça le festival dans une transe obscure et sensuelle...Les étoiles dansaient dans le ciel...

Vers deux heures et des brouettes du matin, j'abandonnais la partie à regret, mes reins me trahissant sur ce terrain en pente. Que Cultural Soulja, Seb Selecta et DJ Yako m'excusent ne pas pouvoir rendre compte de leur set, à charge de revanche.

En tout cas j'espère voir une prochaine édition l'an prochain. L'aménagement et la vitalité d'un pays passent par ces initiatives qu'on ne peut qu'encourager.

Didier Ciancia, envoyé spécial www.regardactu.com à Pouzol (63)

La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
La Sioule dans la Potée Ose !
Tag(s) : #Pouzol (63)

Partager cet article

Repost 0