Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le CDHP (Comité de défense de l'hôpital public) anciennement CODEPROD a tenu une conférence de presse à la maison des associations de Robert Lebourg. Cette conférence de presse avait pour objet de faire le point sur la réorganisation du système de santé avec la création des groupements hospitaliers territoriaux et les instructions de l'ARS (Agence Régionale de Santé) qui visent à créer un partenariat local forcé entre hôpital et clinique privée.

Pour ce qui concerne le groupement hospitalier auquel Montluçon appartiendrait dans un avenir proche, l'ARS a choisi de regrouper les trois hôpitaux de l'Allier autour du CHU de Clermont-Ferrand. Cette décision aura des conséquences graves pour les Hôpitaux de l'Allier, car beaucoup de services support devraient être mutualisés afin de réaliser des économies substantielles. Cela aura évidemment des conséquences sur l'emploi, puisque l'idée centrale consiste à réduire les effectifs partout où cela sera possible. Mais pour l'instant, le CDHP, pas plus que les organisations syndicales d'ailleurs, n'ont été mis dans la confidence des services support qui sont dans le collimateur de l'ARS.

Mais la mutualisation ne s'arrêtera pas là. Les services de soins pourraient faire également l'objet d'une étude assez poussée. Les membres du CDHP craignent par exemple que des services emblématiques comme la neurologie ou la cardiologie soient concernés par la mutualisation. Ainsi, les hôpitaux de l'Allier pourraient fort bien se répartir les compétences en termes de spécialités. Les conséquences pour les malades seraient alors déplorables, car ils pourraient être transférés sur un autre centre hospitalier dans l'hypothèse où le centre hospitalier dont ils dépendent naturellement serait dans l'incapacité de les prendre en charge sur une pathologie spécifique.

Les membres du CDHP mobilisés pour les usagers de l'hôpital

Les membres du CDHP mobilisés pour les usagers de l'hôpital

Pour Montluçon, la situation deviendrait d'autant plus critique pour le centre hospitalier, qu'il devrait aussi accepter de perdre certaines spécialités que la clinique récupérerait, ce qui fait qu'à terme l'hôpital pourrait se voir dépouillé des activités les plus rentables, ce qui aggraverait son déficit qui commence à peine à être résorbé au prix de lourds sacrifices. C'est tout cela que les membres du CDHP craignent et c'est pourquoi, ils souhaitent alerter la population sur le sort qui l'attend si elle ne se mobilise pas pour défendre son hôpital.

Le CDHP a bien demandé à être reçu par la direction de l'hôpital de Montluçon. Mais cette dernière n'a toujours pas répondu et sentiment général qui prévaut, c'est que tout se décide dans les bureaux feutrés de l'ARS à Lyon, c'est-à-dire, bien loin des patients qui vont devoir subir par la suite les conséquences des stratégies mises en place, dans l'unique but d'opérer des économies, fut-ce au détriment de la qualité des soins.

Pour le CDHP, il n'est pas question que les usagers de l'hôpital soient écartés de la sorte, et ils entendent bien poser leurs revendications afin de revenir à un niveau de qualité des soins de haut niveau. Cela suppose notamment :

► De refuser les 40 suppressions d'emplois programmées et imposées par l'ARS, au contraire de réembaucher du personnel, et améliorer ses conditions de travail.

► De dénoncer le partenariat avec la clinique privée, dirigée par un fond de pension américain, dont l'objectif de profit est en inadéquation avec les missions de services public dont l'hôpital est investi.

► De combattre l'idée de groupement hospitalier qui a pour objet de transformer les hôpitaux de proximité en centre de soins de seconde zone.

Le CDHP constate aussi que sur ces quatre points, il y a convergence de vue avec le syndicat CGT de l'hôpital. C'est la raison pour laquelle il s'associe à l'idée d'une grande manifestation en faveur de l'hôpital public le 18 juin prochain. Des contacts ont été pris dans ce sens et le CDHP appelle la population de tout le bassin montluçonnais à participer à celle-ci. Un tract sera rédigé dans ce sens et distribué en ville et sur les marchés.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :