Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielles, les pieds dans le plat

Petite analyse et propositions, l’idéal pour se faire des copains !

Présidentielles, les pieds dans le plat

Une formule désigne traditionnellement la droite française comme « la plus bête du monde », du monde, je ne sais! la compétition est rude dans ce domaine, mais aussi bête que la plupart c’est certain.

Dans ce concourt la gauche française avec ses multiples chapelles est également très bien placé, je parle de la gauche, pas de l’hersât complexé gôôches et ses satellites toujours désignés comme tel par les éditorialistes médiacratiques en mission. (Éditorialistes médiatiques, qui ont toujours raison ! qui fustigent les « assistés », mais passent sous silence les confortables subventions gouvernementales - 2 milliards d’euros tout-de-même ! ça aide à la souplesse d’échine- ainsi que les participations d’équilibre directs ou par pub interposée –Détails !)

Je m’explique : Si l’unanimité n’existe pas (et n’existera jamais) le débat d’idées est normal et le pluralisme d’opinion pas mauvais en soit, il convient, à mon sens, de savoir distinguer l’horizon et la réalité du moment, l’urgence et le plus ou moins lointain. La situation actuelle est désastreuse dans quasiment tous les domaines, menée tambour battant par les droites néo-con-libérales complexées ou décomplexées qui ont introduit dans l’opinion des idées viellent de deux siècles, qui ont toujours conduit au désastre (1929) mais indécrottables chez les tenants du pouvoir ‘classique’ et ancrée dans une partie significative de la population, en France et en Europe et plus, et ce, malgré des critiques pas tendre de certain tenant de l’orthodoxie (FMI – Europe, etc.. l ) (lire ICI).

J’oserais dire que nous sommes tous plus ou moins conservateurs des idées reçues, ou similaires, de nos habitudes, la routine, … et qu’il est très difficile d’en changer.

Il est plus facile de briser un atome qu’un préjugé. (Albert Einstein).

Une échéance majeure se prépare, l’élection Présidentielle. Que cela nous plaise ou pas, c’est celle qui détermine en grande partie la vie du pays. Que faire, pour sortir de la nasse ou l’on se trouve et tenter de passer a vraiment autre chose !

La révolution par les armes ! sic – Combien de division à aligner (bon, c’est pas le bon truc)

La révolution par la rue et les mouvements sociaux ! – Mouvements sociaux indispensables pour conscientiser les idées, Ouais, mais bon, en général c’est un fiasco, le pouvoir en place ayant la légitimité et les forces dites de l’ordre, les contestataires en prennent plein la gueule (pour de vrai). Pi la majorité, conservatrice, qui a eu la grande trouille vote massivement pour l’ordre (dernière en date la chambre bleue horizon après mais 68.)

La révolution par les urnes ! – Là, le problème c’est d’unir dans un scrutin une majorité qui souhaite changer le déroulement classique qui bascule de la droite décomplexée a la droite complexée (UMP – PS/écolos) et ça coince, car chaque chapelle estime que l’autre n’est pas assez ou trop .... ceci, cela, etc. presque à l’infini jamais plus que parfait pour permettre de représenter l’idéal de la « révolution du grand soir » (comme si le parfait et l’idéal pouvais exister) et donc bataille-de-chiffonniers et multitude de candidats « pour témoigner » « participer » « compter les forces » quand ce n’est pas prôner l’abstention « pour ne pas collaborer a .. » etc. Résultat à l’arrivée = RIEN - PERDANT, Les cocus comptez-vous comme d’hab. Et élection, quel que soit la participation, d’élus –es régulièrement défavorable au plus grand nombre avec vote de lois qui renforceront l’oligarchie en place

Rien à battre des témoignages, on s’en contrefiche du participer pour aucun résultat, de truc, machin ou machine qui prendra sa tôle comme les autres, et contribueront qu’ils/elles le veillent ou non à faire élire un droitier qui, en bon adepte borné ‘’du marché dérégulé’’ et autres sornettes, malgré son échec patent, en remettra une couche d’austérité pour les pauvres (« classe moyenne » bien chargée également). Il y a eu des semaines, des mois et même des années pour certain, pour participer et faire valoir des idées, encore une fois c’est bien et nécessaire, mais maintenant l’enjeu c’est le choix, ou la droite ou on tente une autre direction et ce, en utilisant les lois en vigueur aujourd’hui qu’elles nous conviennent ou pas. Donc on s’adresse aux électeurs –trices qui feront le résultat quel que soit le nombre de participant, ce sera la nouvelle légitimité – Point.

Précision : Il s’agit de gagner, de temps en temps ça peut faire du bien au morale, et donc d’arriver dans les 2 premiers au 1er tour, PAS 3em qui se trouve éliminé,

c’est la loi actuelle, il est incontournable de faire avec.

Ce sont donc les électeurs –trices (les citoyens) qui en principe détiennent le pouvoir et la souveraineté, c’est donc à eux qu’il convient de s’adresser et convaincre, pas aux militants de tel ou tel groupe souvent conservateurs de leur propres idées, arcboutés sur leurs croyances voir gadgets et lubies du moment (des fois intéressant à creuser) ou farfelus, même carrément faux (ça fait débat). Mais, selon moi, en se focalisant sur les effets (la micro) et zappant le plus souvent sur les causes (la macro) oubliées volontairement ou non ! (globalisation, dérégulation, financiarisation, ordo-libéralisme,…) On passe sur l’essentiel et le résultat conduit à changer d’une droite a une autre et la déception de l’opinion qui s’abstient plus nombreuse chaque fois puisque « plus on change moins ça change ». Seulement voilà, l’opinion ‘’informée’’ et surtout désinformée par mensonges ou par omission (sujets pas abordés) depuis moult années, a intégré les sottises « libérales » (pour faire court) et modifier cela en rétablissant un peu de jugeote, ça prend du temps et des moyens.

« Prendre les Hommes tels qu’ils sont, et non tels qu’on voudrait qu’ils fussent »

Alors, on fait quoi ? Dans le paysage actuel aucune proposition venant des chapelles précitées ne sera en mesure d’emporter la mise. (de 0, 5 à 4%) Seul J-L Mélenchon me semble dans le possible. Perso. En accord avec l’orientation générale et quelques divergences sur certaines options, (rien n’est parfait) mais c’est ce que nous avons de plus crédible et cohérent en magasin (sourire)

Si l’on en juge par « le tous contre Mélenchon », ça doit embêter tout plein du monde ! Hein les médiacrates de service qui détiennent forcement ‘’la vérité objective ‘’ – foutaise, menteries et désinformation. Pi, si on ajoute « les amis » qui en remettent une couche (gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe) sans oublier les rumeurs colportées par des uns et des autres. Ce n’est pas gagné. Hors, il y a urgence, 6 millions de chômeurs, pour un très grand nombre avec RIEN, aucune aide, indemnité, et que dire des au RSA privilégiés à 500 € les nantis, petites retraites, petits salaires, précaires, etc… tous cibles des réacs droitier extrême ou ‘pas’. Et pendant ce temps, les banques centrales déversent de la monnaie par ‘hélicoptère’ tel une pyramide de Ponzi, vaste escroquerie planétaire qui a complétement « pété les durites »

A croire que, je reviens au début, que LES ‘de gauche’ se complaisent dans le perdant, ce qui permet (là je vais être très mauvaise langue) de se placer en victimes permanentes, de se répandre en études, solutions, débats, gadgets, lubies …. A ne plus finir, mais surtout ne pas prendre véritablement les rênes et mener une sérieuse « autre politique ». C’est faux ? Possible, alors aux actes et pour de vrai.

La société idéale n’existe pas, pas plus que « les modèles », l’Humain étant divers et versatile, incontrôlable, etc… Il y aura toujours des controverses, opinions pluriels, …. Mais ça n’empêche pas de rechercher le mieux Pas de parfait, de solution miracle ou de l’utopie « tout le monde il est gentil », d’horizon forcément inatteignable puisque l’horizon !

Il serait peut-être plus salutaire de casser la mécanique routinière, ou quasi partout dans le monde, on se passe le mistigri du pouvoir d’un parti de droite a un autre parti de droite, sans passer par l’extrême (les vécus anciens ou nouveaux ne sont pas très folichons), mais il est vrai que le « plutôt Hitler que le front populaire » fonctionne encore très bien, et que une certaine ‘’haine de la gauche’’ par certains –nes, confondant allégrement gauche avec Staline !

Alors, Chiche, passons du « le tous contre Mélenchon » à « tous avec Mélenchon » ce qui ne veut PAS dire « sauveur-suprême », « homme providentiel », mariage avec.., adepte, idole.., ou je ne sais quel stupidité du même genre, mais porteur d’idées, de paroles et des aspirations d’une grande (je l’espère) partie de la population laborieuse du privé comme du public et des « sans ». Pour éviter de raconter n’importe quoi déformé par tout plein de « bien intentionnés » se reporter à la source écrits et vidéos sur http://melenchon.fr/ ça gagnera du temps.

Des doutes, c’est pas ultra-parfait, on ne renverse pas le capitalisme, etc.. Ouais ! Et alors ! On tente de sortir de l’austérité à vie ou On s’enfonce encore plus avec un droitier-fondamentaliste-extrême ? Qui va nous en remettre une couche « de l’Europe qui protège ». Il faut choisir. Et passez-moi les arguties ultra connues des empapaouteurs –trices de mouches, et des « bien-intentionnés-de gauche parfait ! (les plus blanc que blanc –rouge - l’« ultra gauche »- jamais satisfait). Rien à attendre, sinon le pire, de cette Europe des euros-beats-atlantistes-néolib-compulsifs-religieux, en sortir rapidement (sans précipitation mais détermination) en retrouvant notre souveraineté, qui n’est pas du souverainisme, ni l’autarcie, (Il serait temps de se décontaminer de la propagande, subie depuis des années, des perroquets adeptes du néo-libéralisme) et commencer à rebâtir un état de droit et social, sans attendre l’utopie du long terme (à long terme nous serons tous morts) ce qui n’exclue pas d’y penser et d’en débattre.

http://melenchon.fr/2016/06/28/du-brexit-et-de-madrid-perplexe-mais-motive/

Un peu de fantasme optimiste Si !

Miracle, c’est gagné et, re-miracle une majorité en adéquation de députés « de gauche pour de vrai » est majoritaire. (L’optimisme n’est pas interdit !)

Incroyable, le programme se met en place, désobéissance aux directives Europe, dé-financiarisation, l’Humain d’abord, abolition des lois antisociales, etc.. Et, sortie de l’Europe qui appauvrie, etc.

Compilation de réponses : 10’ https://youtu.be/4qt8lpHBDjc - 57’ https://youtu.be/iVV3ahJFhRY

Mais ce n’est pas pour cela le nirvana et que tout est réglé, au contraire ça commence, car bien entendu les dominants actuels et leurs serviteurs zélés vont réagir, et violemment vue les expériences vécues partout dans le monde. Il sera nécessaire de discuter, certes, mais aussi de serrer les rangs et ne pas se tromper une nouvelle fois d’adversaires. Mais, là je fantasme totalement.

Conclusion : Chacun fera bien comme il/elle le souhaitera. Mais arrêtons d’être stupides et coincés dans tel ou tel ‘chapelle’ et que le « tous ensemble » veuille enfin dire quelque chose pour de vrai.

Bonnes vacances

Roland Lepaysan, à Montluçon le 6 juillet 2016.

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost 0