Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela fait deux ans que cela dure. Deux ans de luttes et de rebondissements, deux ans durant lesquels le personnel a dû s'affronter à un employeur qui a multiplié les sanctions à l'encontre des élus SUD dans l'intention de faire taire toute contestation au sein de l'établissement. Mais coup sur coup, tous les mauvais tours ont été déjoués et toutes les sanctions levées, y compris le licenciement du chef de cuisine, invalidé par l'inspection du Travail.

Une longue lutte contre la répression

Une longue lutte contre la répression

C'est probablement parce que le conflit s'éternisait, Mais aussi en raison de fait que le nouveau Directeur désigné par la Présidente, ne s'était pas montré à la hauteur de la situation, y compris dans la gestion courante de l'établissement, que l'ARS et le Conseil départemental se sont finalement résigné à placer l'EHPAD sous administration provisoire, le temps de redresser la situation et de rechercher un repreneur. Un appel d'offres a donc été lancé récemment et aux dernières nouvelles, il semblerait que de nombreux candidats se soient déjà positionnés pour la reprise de l'EHPAD. Mais beaucoup d'entre eux sont des mastodontes du médico-social (certains d'entre eux affichent plus de 300 établissements répartis sur l'ensemble du territoire).

Parmi ceux-ci, l'association « Ensemble pour la Charité » qui fut créée par le collectif de soutien aux salariés en lutte. Dans cette association figurent des membres des familles de résidants, des salariés, des élus du personnel, mais aussi des personnalités extérieures dont certaines disposent des compétences requises pour la gestion d'une structure de ce type. En particulier, le Président de « Ensemble pour la Charité » avait joué un rôle tout à fait essentiel et central dans la construction du projet et l'ouverture de l'EHPAD de Lavault-Ste-Anne.

L'intérêt d'une telle candidature tient dans le fait qu'elle associe tous les acteurs locaux, sans exclure la municipalité de Lavault-Sainte-Anne, pour peu que le Maire accepte d'accompagner la nouvelle gouvernance, sans pour autant avoir la main mise sur la gestion, car l'indépendance de l'association gestionnaire est la condition sine qua non de la réussite de la reprise de la gouvernance.

Le dossier de candidature de cette association a été déposé dans les délais imposés et tout doit maintenant se jouer au niveau des décideurs (ARS et Conseil départemental). Ceux-ci auront la lourde responsabilité de faire le choix entre deux options très différentes. Soit une gestion locale et associative qui permettrait de préserver un lien fort avec les acteurs locaux, soit une structure qui affichera d'emblée des logiques de gestion, d'investissement et de management qui dépendront pour une grande partie d'une stratégie d'entreprise globale, sans lien avec les réalités locales.

Les membres de l'association "Ensemble pour la Charité" en Assemblée générale le 22 juin 2016

Les membres de l'association "Ensemble pour la Charité" en Assemblée générale le 22 juin 2016

Le Conseil d'administration de "Ensemble pour la Charité" veut croire en ses chances. Le projet qu'ils présentent a le mérite d'associer tous les acteurs concernés. Les résidants, leurs familles, le personnel, des personnes qualifiées et les élus, quel que soit leur bord politique, avec l'ambition de réactiver la concertation et le dialogue, et, pourquoi pas, devenir un acteur de référence dans ce secteur d'activité.

Tag(s) : #Lavault St Anne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :