Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après Goodyear Amiens-Nord, bientôt le tour d'une autre usine en allemagne !

le groupe Goodyear annonce qu'il va fermer une nouvelle usine en Allemagne, peu de temps après qu'il ait fermé celle d'Amiens-Nord et malgré le cortège de drames humains que cela a généré dans cette région.

Or la CFTC, majoritaire à l'usine Dunlop se réjouit presque de cette situation et n'hésite pas à affirmer que cette fermeture va dégager l'horizon pour eux-mêmes. On croit rêver.

Ce n'est pas le cas des Goodyear de l'usine Amiens-Nord qui a fermé il y a peu de temps. Ils ont immédiatement réagi, après la publication de l'article du courrier Picard par une déclaration de solidarité envers leurs collègues allemands. Eux savent ce que signifie solidarité de classe.

Voici la déclaration des Goodyear qui a d'ailleurs été publiée sur la page facebook de Michaël Wamen, l'un des portes-parole de la lutte :   

Après Goodyear Amiens-Nord, bientôt le tour d'une autre usine en allemagne !

Voici le titre d'un article du courrier Picard :

<<Le groupe Dunlop a annoncé la fermeture prochaine d’une usine basée en Allemagne. De quoi dégager l’horizon du site d’Amiens-Sud, se persuade la CFTC syndicat majoritaire.>>

Voici notre réponse

Goodyear, encore des familles massacrées ....

Le groupe Goodyear dans sa course sans limite au fric à annoncé la fermeture d'une usine en Allemagne ....Il s'agit de près de 900 familles qui vont être détruites par ce nouveau coup porté par la multinationale.

Goodyear parle d'une usine non-compétitive. Or, les usines allemandes ont toutes été basculées en 4/8 et la réalité de cette fermeture est uniquement du fait de la soif des actionnaires qui exigent 43 % de plus de dividendes avant fin 2016...

Une famille allemande n'a pas moins de valeur qu'une famille française, alors lire qu'un " syndicat " chez Dunlop Amiens se réjouit de cette annonce, c'est à vomir !

Personne ne peut se réjouir d'une telle annonce, car Goodyear depuis 1999 à fermé près de 10 sites en Europe et la course à la rentabilité des actionnaires est loin d'être close ! Une fermeture d'une usine ne protège pas les autres. Bien au contraire, elle les fragilise. Mais pour avoir cette analyse, il faut être syndicaliste, car moins il y a de sites plus la concurrence interne est féroce.

Les sites en Europe sont tous menacés, et à moins d'accepter des salaires à 400€ par mois, rien ne sera satisfaisant aux yeux des actionnaires. Leur seul but faire un Max de blé, et aujourd'hui, ils ont les yeux rivés sur les sites les plus exploitables. Toutes les usines sont en 4/8, par contre certaines ont des coûts de productions divisés par 5 par rapport à l'Europe de l'Ouest, et Ça, c'est le vrai danger, car les vampires du fric n'arrêteront jamais ....Qui peut laisser croire que le type de pneu est un facteur pour sauver une usine ???

Ce qui importe ce n'est pas la taille des pneus, mais le nombre, il faut saturer l'outil de travail à son maximum, car, quel que soit le type de pneu, sont versés aux sites 5% par pneu produit, le reste, c'est-à-dire le profit, lui part directement dans les paradis fiscaux. Autrement dit, ce qui importe, c'est le nombre de pneus produits et non les dimensions. Donc les sites en sous-production sont encore plus menacés directement !!!

Alors, nous pensons fortement à nos ex-collègues allemands, car nous savons que le groupe Goodyear, qui va dégager cette année plus de 3 milliards de profits, n'arrêtera pas là. Nous espérons qu'ils vont se battre pour garder leurs emplois, car rien n'est écrit à l'avance. Nous leur avons ouvert la voie de la lutte sociale. Lors d'un Comité de groupe, nous expliquions qu'aucun site n'est protégé. Goodyear construit des usines dans des pays où le coût social doit être le plus bas possible. Que ceux qui se réjouissent du malheur des autres réfléchissant bien, si toutefois cela est possible. Laisser croire qu'une organisation du travail peut garantir des mauvais coups est une utopie ....

Mais quoi de plus normal pour ceux qui posent aux côtés du FN dans les manifs pour tous ? le patriotisme ne sauve jamais personne, il affaiblit le peuple et rend plus forts les requins !!!

Goodyear va encore faire des victimes et ce n'est pas près de s'arrêter, car certains laissent croire que les malheurs des uns peuvent faire le bonheur des autres. En tout cas, nous pensons tout l'inverse. Si depuis 1999, nous avions eu une position commune, Goodyear n'aurait jamais pu fermer autant d'usines et créer autant de misère humaine et sociale. Ceux qui rient aujourd'hui, pleureront demain.

Cette année Goodyear a déjà Fermé deux sites en Europe de l'Ouest. Ce sera sa vitesse de croisière si rien ne l'arrête. Entre 2007 et janvier 2014 aucun site n'a été fermé, ce qui veut dire que notre combat les a empêché de fermer ailleurs. Nous avons donc sauvé, pour un temps, les emplois des collègues. Que ceux qui se réjouissent des malheurs des autres prient ( ils devraient y arriver, ce sont de bons-chrétiens ), car si les Allemands ne résistent pas, le groupe va faire de nouvelles annonces.

Le syndicalisme, c'est le partage, et le tous ensemble. Le libéralisme, c'est la division et le "chacun pour sa gueule".

La CGT Goodyear

Syndicat de lutte des classes

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :