Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stratégies électorales d'états-majors ou irruption citoyenne sur la scène politique ? Le peuple devra choisir !

Ça bouge…et ça promet !

Il n’est pas toujours facile de comprendre de quelle manière sont embarquées dans la campagne pour 2017, présidentielle et législative, les formations politiques. Les journalistes sont aux aguets, les observateurs politiques aussi.

Comprenons d’abord un élément essentiel de l’actualité et de la situation générale, comprenons que tout tourne maintenant autour d’un fait incontournable : le Parti socialiste en est arrivé à un moment de déconfiture politique qui part du sommet de l’Etat et traverse l’ensemble de sa formation. Il n’est rien de dire que François Hollande connait un rejet populaire massif et qu’il s’enferme dans des coups tordus de communication qui finissent par saper le peu de confiance de son entourage. Valls, Cambadélis le démontrent, par leurs dernières prises de position, ils sont aux abois !

A droite, bien entendu, on compte profiter un max de cette situation. L’aubaine de cette débandade permet à ses leaders de faire oublier leur responsabilité dans le désastre social et démocratique qui touche le pays en profondeur, les surenchères libérales n’en finissent plus, et le Front national attend son heure. Les primaires pour leur candidat à la présidentielle occupent toutes les attentions ou presque. Pour les législatives dans chaque circonscription de l’Allier, les ténors des grandes villes ont avancé leurs pions, mais la priorité donnée à la présidentielle fait force de loi. Certain s’impatientent pour lâcher les chevaux. En particulier dans le clan Dugléry, où après deux échecs, l’on n'espère faire mentir le dicton : jamais deux sans trois ?

Au Parti communiste, le positionnement tactique pour sauver quelques positions électives, semble continuer de primer sur toute autre considération. Trouver sa place sur le terrain largement occupé nationalement par la candidature de Jean-Luc MELENCHON et son mouvement de ‘’La France Insoumise’’, n’est pas si simple ! Surtout quand le Front de Gauche rendu illisible durant les élections intermédiaires par des alliances PS/PC contre nature, a fait disparaitre sa raison d’exister et les espérances un temps réalisées. Et pourtant sur le département les dirigeants du PC, ne désespèrent pas de retrouver leurs alliés d’hier. Ils recherchent des démarches communes et avancent des noms de camarades pour les législatives des trois circonscriptions.

Pour le Parti socialiste en Allier, luttant à contrecourant d’une opinion publique le vouant au supplice d’un rejet d’une vaste ampleur, tout semble aller de guingois. La tendance sera donc à privilégier les promesses locales et à faire oublier la situation générale. Les députés sortants socialistes sont à la peine tout à la fois pour défendre un bilan calamiteux comme pour se positionner en termes de candidature possible et plausible pour l’an prochain. Parmi les hommes connus qui expriment leur désir de voir Hollande candidat, on relèvera des noms de personnalités apparues depuis longtemps sur le devant de la scène départementale. Guy Chambefort, Jean Mallot, Frédéric Kott, Jean-Michel Guerre sont parmi les fidèles des fidèles. Ils portent sans sourciller, avec courage !!! Le bilan du quinquennat, c’est-à-dire celui de la misère sociale qui gronde. Ils sont rejoints ici pour l’essentiel par le nouveau venu et vivement promu Nicolas Brien.

Il y a aussi dans les rangs du PS en Allier, d’autres opinions, parfois bien affirmées et parfois plus souterraines, plus cachées… C’est déjà, parmi ceux qui s’engagent, l’attitude prise par le nouveau secrétaire de section de Commentry, Cyrille Darrigade qui ne fait pas mystère de son soutien à Arnaud Montebourg. Le paysage socialiste en secteur bourbonnais ne serait pas complet si l’on ne faisait pas état de l’existence d’opinions et d’attitudes plus complexes, se voulant plus arrondies, parlant encore au nom de toute la Gauche sans réserve… Mr Bernard Pozzoli, maire de Prémilhat est une fois encore de ceux-là ! L’ancien vice-président du Conseil général pense et le dit que : « Ce ne serait pas une bonne idée pour lui en particulier et pour la Gauche en général… » que le président sortant se représente ! Mais alors qui, ça, on ne le saura pas !

Que voilà donc une bonne cuisine électorale, qui nous éloigne bougrement des réelles préoccupations de nos concitoyens. Il est temps de faire du neuf, largement temps de faire vivre une alternative de changement partout dans le pays. C’est le sens pris par le mouvement initié par Jean-Luc Mélenchon. De ce côté-là, les choses sont dites, un programme « L’avenir en commun » existe digne successeur de « l’Humain d’Abord » et avec la candidature pour la présidentielle se présenteront aussi dans chaque circonscription des candidats aux législatives qui seront en quelque sorte autant de suppléants au candidat à la présidence. Un seul et même programme, une seule et même large campagne de conviction, de mobilisation de manière à casser les désarrois qui conduisent à l’abstention.

Le groupe de la France des Insoumis de Montluçon-Commentry-Montmarault , réuni au lendemain de la convention de Lille les 15/16 octobre 2016, vient de procéder à un nouveau tour de table pour affiner sa démarche en vue de la désignation de ses candidats pour les législatives de juin prochain. Le chemin ouvert par la campagne de J L Mélenchon portera haut et fort le courant favorable. Pour autant les membres du groupe n’entendent pas s’enfermer dans la traditionnelle désignation décidée entre états-majors de parti ou de réunion d’allure spontanée sortant de leur chapeau des candidats tout préparés à la fonction. On a largement connu cela dans les périodes précédentes et on ne peut pas dire que la transparence démocratique était le ferment de la mobilisation et de l’expression du renouveau. La décision, là aussi de faire du neuf a été prise, les idées s’affinent, les suggestions arriveront en temps et en heure !

Paul Crespin

Montluçon, le 25/10/2016

 

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost 0