Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Mothet votera Mélenchon mais ne s'inscrit pas dans la démarche des "insoumis"

Pierre Mothet a annoncé sur sa page Facebook qu'il voterait Jean-Luc Mélenchon aux prochaines élections présidentielles. Mais il ne faut pas s'y méprendre, ce n'est pas un blanc-seing que l'élu "Front de Gauche" au Conseil municipal de Montluçon délivre au candidat de la France insoumise. C'est même tout le contraire, puisque ce dernier renvoie les insoumis à leurs responsabilités pour réussir le rassemblement indispensable autour de la candidature de celui qui est considéré par les médias aux ordres comme "le trublion de la gauche".*

Que penser de ce soutien du bout des lèvres ? Est-ce une manière de ménager la chèvre et le chou pour ne risquer de se froisser avec personne ? Peu probable, car cette prise de position mesurée s'inscrit dans un contexte local compliqué.

Le Parti communiste a toujours eu une forte implantation locale, et même si son influence a beaucoup décliné sur le bassin durant les 30 dernières années, les militants du Parti n'imaginent pas qu'un rassemblement à gauche du PS puisse être crédible sans les communistes, et ils ont mille fois raison.

Or c'est cette interrogation qui demeure pour nombre d'entre eux qui se demandent quelle place leur est réservée dans une structure souple qui rejette par principe les appareils politiques, malheureusement plus enclins à préserver leur près carré et imposer leur stratégie, que d'assumer une rupture franche avec l'appareil du PS qui n'a même pas commencé à faire le début d'une autocritique à propos du bilan du quinquennat de François Hollande.

C'est probablement cette question à laquelle il faudra répondre pour comprendre pourquoi "les insoumis" refusent toute emprise des Partis quels qu'ils soient sur la campagne qui commence, mais réaffirment à tous, qu'ils sont les bien venus à titre individuel pour décider collectivement et démocratiquement la manière de mener la campagne et des candidats qui les représenteront lors des élections.

Ci-dessous la déclaration de Pierre Mothet sur sa page Facebook :

 

Déclaration de soutien à la candidature de Jean Luc Melenchon,pour l'élection presidentielle de 2017 :

Depuis hier, 23 novembre, les communistes, dont je suis, sont amenés à choisir leur stratégie pour l’élection présidentielle de 2017. Ce choix qui sortira des urnes du PCF est le débouché d’un processus politique collectif, qui a pour but, d’être sur une position de rassemblement de la gauche ! Le rassemblement d’une gauche de combat, fière de ses valeurs, prête à défendre des acquis et à en porter de nouveaux. Une gauche qui ose s’attaquer aux questions sociales, de la misère, de la précarité, de la souffrance sociale. Des sujets qui aujourd’hui rongent notre société et qui permettent de façon inexorable à l’extrême droite de ne jamais cesser de progresser.

Sur nos territoires, les élus communistes et front de gauche se battent sur des valeurs progressistes, antilibérales. Bref, ils se battent pour l’avenir, la défense et la promotion du territoire. Les nouvelles ruralités portées par le Conseil départemental de l’Allier et son président Jean-Paul Dufrègne entre 2008 et 2015 en sont une des illustrations, conscient de l’immense responsabilité qui est la sienne.

Pour revenir au choix des communistes et à son processus pour y arriver, je l’ai respecté, car c’est de ma responsabilité de militant et d’élu émanant de ce parti. Aujourd’hui, il est donc également de ma responsabilité de dire à titre individuel quel est mon choix : ce dernier sera le soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017. Ce choix, c’est celui de la réalité. Je ne crois pas à l’homme providentiel, c’est d’ailleurs pour cela que nous nous battons pour une VI République, une République qui renverse l’actuelle, verticale, monarchique et qui s'est révélée de plus en plus être un danger pour la démocratie. Jean-Luc Mélenchon est aujourd’hui le mieux placé pour porter cette démarche, celle d’une gauche émancipatrice et de progrès. Une gauche qui change vraiment la vie.

Je n’adhérerai cependant pas à la démarche de la France insoumise, d’ailleurs si Jean-Luc Mélenchon est le porteur du rassemblement, il sera de sa responsabilité de le porter. La démocratie, c’est en autre la vocation à devenir majoritaire, à porter un projet (dans le cas présent) pour la France et donc de rassembler. Rassembler, c’est une responsabilité centrale dans une société ou les réactionnaires et les fascistes ont presque gagné et c’est donc la nôtre à présent.

Pierre Mothet

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0