Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux trolls qui sévissent sur la page facebook de regardactu

Que ce soit de la part de la droite ou du PS, regardactu fait l'objet des mêmes critiques, quasiment dans les même termes. Quelque part, cela me rassure. C'est dire que les outrances de langage n'entameront en rien notre détermination à dénoncer les postures politiciennes d'où qu'elles viennent. Les trolls devront se faire une raison.

Vous qui prétendez assimiler regardactu à la Pravda, on ne vous a pas beaucoup entendu protester quand les militants syndicaux ont été traînés devant les tribunaux, puis condamnés pour avoir défendu leurs emplois. Où étiez-vous ? Dans le comité de soutien de Nicolas Brien pour préparer la campagne suivante sans doute, comme si rien n'était.

Vous nous reprochez de faire le jeu de la droite, alors que ceux que vous soutenez ont mis en œuvre la même politique que cette dernière, et parfois en pire comme ce fut le cas avec la loi travail adoptée à coup de 49-3, et toutes les autres avant (ANI, allongement de la retraite, CICE pour les patrons, augmentation de la TVA etc...).

Je vais vous faire une révélation en exclusivité : le PS n'est plus un Parti de gauche. Sur l'échiquier politique, juste à côté de "les républicains", un nouveau parti est né. Il représente la droite libérale complexée. C'est la raison pour laquelle il n'a pas changé de nom d'ailleurs. Il s'appelle toujours Parti socialiste, mais n'a plus rien à voir avec le Parti de Jaurès. Vous m'accusez de vouloir faire élire la droite. Mais quelle différence y a-t-il entre la droite et vous ? Pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette. Les uns comme les autres, vous exhaussez les vœux du MEDEF et courrez après les mandats et les somptueux revenus qui vont avec ceux-ci.

Nous citoyens, nous n’avons pas vu la différence entre la droite et le PS. Même sur les questions de société (à part le mariage pour tous) nous avons eu à subir une répression sans nom, l’état d’urgence permanent, l’ignominieuse tentative de déchéance de nationalité pour les bi-nationaux, les mesures aux forceps et contre l’avis l’immense majorité du peuple de gauche. Ce parti a trahi comme jamais il n’avait osé le faire à ce point par le passé. Aujourd’hui, il doit passer à la caisse, et je vous le dis en cas de deuxième tour PS/Républicains, nous serons très nombreux à aller pêcher. A moins que nous n’organisions un immense barbecue pour fêter le début de la révolte.

Alors oui c'est vrai, un média est un formidable outil pour décrypter l'information. Et derrière les déclarations pompeuses et parfois absconses, débusquer les véritables enjeux que ces discours convenus sous-tendent, dont par parenthèses la presse classique, muselée par le pouvoir de l’argent, ne parle jamais.

Nous le faisons sans haine ni insultes. Nous n’avons pas besoin de cela, car nous nous situons sur le terrain des idées, forts de nos convictions. Les citoyens doivent reprendre la main sur la politique afin qu’elle retrouve ses lettres de noblesse. Échanger, argumenter, débattre, rechercher le consensus et enfin décider collectivement. C’est pourquoi regardactu soutiendra la candidature réellement issue d’un processus démocratique. Un-e candidat-e désigné-e par une assemblée citoyenne et non un-e candidat-e autoproclamé-e. C’est notre droit et d’ailleurs, ce positionnement se situe dans la ligne éditoriale qui est la nôtre.

Regardactu et tous ceux qui contribuent à faire vivre ce média citoyen continueront à relayer les luttes sociales, environnementales, sociétales, syndicales et associatives avec passion et sans concession. Nous persisterons aussi à produire des analyses critiques à propos des positionnements politiques des élus, cela sans nous laisser impressionner par les invectives de ceux qui sont missionnés sur les réseaux sociaux pour nous discréditer auprès des lecteurs qui nous suivent avec fidélité. Il importait que ce fût dit !

Philippe Soulié

 

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost 1