Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Environ 80 personnes ont assisté au meeting organisé par le groupe des insoumis Commentry-Montluçon-Montmarault le lundi 12 décembre à la salle des fêtes de Marmignolles, sur la commune de Désertines.

C'est le Maire de Désertines, Christian Sanvoisin qui a accueilli les participants à cette soirée, dans une courte et chaleureuse introduction. À noter que le public était composé de beaucoup de personnes qui venaient en observateurs, dans le but de s'informer de la démarche du groupe des initiateurs, et pour certains d'entre eux, la ferme intention de s'impliquer dans le groupe par la suite. Mais il reste beaucoup de chemin à parcourir, car la campagne sera longue jusqu'au mois d'avril prochain.

Christian Sanvoisin, Maire de Désertines a accueilli les participants au meeting des insoumis.

La présence de nombreux communistes dans la salle montre qu'une dynamique est possible pour mener la campagne de concert, même si, et il ne faut pas le cacher, des différences d'appréciation existent toujours entre les uns et les autres. Mais une fois la soirée terminée, le dialogue a continué autour du pot de l'amitié organisé pour conclure la soirée, avec des échanges chaleureux et une volonté commune de faire barrage à la droite radicale représentée par François Fillon et son programme de régression sociale sans précédent et une extrême droite en embuscade. Incontestablement, ce contexte incite à l'unité, ne serait-ce que pour éviter le pire.

Environ 80 personnes ont fait le déplacement pour venir écouter Christian Audouin

Paul Crespin présent eu premier rang, n'a pas pris la parole durant cette soirée. Silencieux et attentif aux échanges, il a pris beaucoup de notes, et s'est livré ensuite à une analyse de la situation, car déjà, comme beaucoup d'insoumis, il se projette dans l'avenir pour la suite de la campagne. Une campagne qui sera longue, très longue, jusqu'au mois d'avril.

Ci-dessous, l'analyse de paul Crespin :

 

Après la rencontre citoyenne de Désertines. Le 12/12/16

Avec la participation de Christian Audouin, Directeur de l’Echo du centre et les salutations de Christian Sanvoisin Maire de Désertines

 

Nous avons pris l’initiative de cette rencontre citoyenne, en tant que Groupe d’Appui de La France Insoumise envers notre candidat Jean Luc Mélenchon. Ce candidat qui, porteur du programme L’Humain d’Abord, avait recueilli plus de quatre millions de voix en 2012. Un candidat déclaré depuis février de cette année en dehors de la pression des partis dits de gauche, qui allaient s’enferrer (PCF compris) à ce moment-là dans d’illusoires et trompeuses volontés d’être partie prenante d’une primaire salvatrice pour les représentants du pouvoir en place.

Et, notons cela, en plein exercice de pouvoir déjà en large difficulté de majorité, utilisant le 49/3 faisant passer en force l’inacceptable loi El Khomri. Cette atteinte aux droits sociaux que rejetaient majoritairement l’opinion publique, grâce à l’opiniâtreté de mobilisation des forces populaires, allant des regroupements syndicaux pour des manifestations d’ampleur considérable, des grèves reconductibles, aux occupations de place…Le Ras le Bol de ces politiques sociales et autoritaires , stricte poursuite aggravée du cadre et du contexte imposé des Sarkozy-Merkel, ne s’est pas depuis radouci, c’est une évidence à bien regarder autour de nous. Les bonnes intentions exprimées en faveur de Jean Luc Mélenchon ne sont pas compréhensibles en dehors de ce cadre et de ce contexte. Cela impose de faire du neuf, de changer les modes d’activité politique et de mobilisation.

C’est donc ce que nous tentons de faire sans nous écarter d’une vision de fond et d’efficacité de rassemblement citoyen lui-même, sans tamis de multiples comités Théodule requalifiés d’un moment à l’autre de front de gauche, populaire, de classe, etc. Déjà beaucoup de ceux qui ne se reconnaissaient plus dans les errements de certains partis se rapprochent de nous. En à peine cinq mois d'existence nous voyons se produire cela ! D’où notre activité de terrain qui ne se dément pas depuis la rentrée de septembre. Nos intentions de rencontre citoyenne prennent forme à partir de ces observations préalables, et elles nous permettent de mesurer et la tenue et la satisfaction de ce qui s’est passé lundi soir. Et notre rencontre citoyenne à Désertines a permis de bien remplir différents objectifs prenons en trois ici :

1°/Inviter à se rencontrer ceux qui portent intérêt à la mise en marche du Mouvement de La France Insoumise, sur notre territoire local. De ce point de vue-là, nous pouvons être satisfaits de la participation, des échanges et des espoirs suscités d’aller de l’avant. Prenant en compte les orientations fixées par la Convention de Lilles les 14/15/16 du mois d’octobre dernier. Cette convention qui a adopté et le programme L’Avenir en Commun et le principe de diffusion de livrets thématiques complétant différents chapitres de ce même programme. Ces livrets a précisé C Audouin sont en phases de réalisation concrète pour certains, d’écriture pour d’autres et serviront par la suite à la tenue d’ateliers législatifs…

2°/ Transmettre au mieux la manière dont se conduisait et se déroulait la campagne, tenant compte des ajustements de positionnement des formations ex-composantes du Front de Gauche, le PCF et Ensemble, après les votes positifs de leurs adhérents dans le soutien à la candidature de la France Insoumise, Jean Luc Mélenchon. En ce sens rappeler le cadre et les enjeux de la bataille engagée. Redire ici la démarche envers nos concitoyens, prioritairement ceux qui souffrent le plus des mises en œuvres des politiques libérales, indiquer les intentions mortifères de casse sociale projetées, autant d’un côté que de l’autre de l’échiquier politique pro-européen libéral que faussement anti à la : Le Pen…

Notons alors que les échanges nombreux ont eu lieu dans un respect de la parole de chaque intervenant et que notre invité Christian Audouin membre du comité directeur national du mouvement, comme représentant des communistes Insoumis, a éclairé très utilement les procédés collectifs de la direction de campagne et indiqué le sens à donner à l’élargissement d’une participation volontaire de tous ceux qui individuellement ou à partir de leur formation nous rejoignent.

3°/La question des candidatures pour les élections législatives, à trouver réponse pour ceux qui s’interrogeaient en tous cas espérons-le, non pas quant à la désignation des candidatures par circonscription, mais dans les conditions d’une campagne d’ensemble s’appuyant d’abord sur le programme présidentiel, celui de l’Avenir en Commun et dans les nécessités d‘appartenance à un groupe solidaire à l’assemblée, en cas d’élection. Se déclarer en accord avec la charte des candidats Insoumis sera une des conditions d’efficacité des votes essentiels et se sera aussi se positionner moralement comme s’écartant des dérives qui touchent ou ont touché, nombre d’élus des formations collaborant au pouvoir d’état, voir au-delà.

Voilà donc quelques-uns des premiers enseignements que nous pouvons tirer du déroulement de notre rencontre, tout en sachant que notre groupe en analysera collectivement les contenus d’ensemble et les suites à donner bien évidemment.

Paul Crespin

Montluçon le 14/12/16

 

L'intervention liminaire de Christian Sanvoisin suivie de celle de Christian Audouin :

Alain Passat était aussi présent dans la salle. Voici la déclaration du "Front commun" de l'Allier qui a été lue par lui à l'occasion de la réunion publique de la "France Insoumise" le 12 décembre à Désertines :

 

Déclaration du Front Commun de l’Allier

 

Les signataires du Front Commun et/ou celles et ceux, qui considèrent judicieux de rassembler toute la gauche de transformation pour donner une dynamique plus importante à la campagne de JL Mélenchon, se sont réunis vendredi 2 décembre à Montmarault à l’instar de la rencontre sur le plan national, qui s’est tenue le lendemain, en présence de Clémentine Autain pour Ensemble, d’Eric Coquerel pour le Parti de Gauche, d’Alexis Corbière pour la France Insoumise, de Pierre Laurent pour le Parti Communiste Français et de Bénédicte Monville de Cecco pour EELV.

 

Considérant que des forces existent pour mettre en échec le scénario catastrophique de la droite et de l’extrême droite qui marginaliserait toute idée de progrès et la gauche elle-même, nous voulons participer activement à cette force populaire. C’est pourquoi nous pensons qu’une coordination est nécessaire entre les différentes parties pour constituer une union populaire de type nouveau. Il s’agit bien de rompre avec ce système et ses mandataires politiques.

 

La gauche de transformation ou alternative a désormais son candidat en la personne de JL Mélenchon depuis que les militants Communistes et ceux d’Ensemble ont décidé de soutenir non seulement cette candidature, mais aussi le programme qui s’inspire du programme de 2012, « l’Humain d’abord » Il convient de s’atteler à concevoir un mouvement encore plus puissant, en effet il s’agit de créer une dynamique à vocation majoritaire, à la présidentielle et aux législatives visant à bousculer les rapports de forces pré-écrits en s’attelant à un travail politique et idéologique au plus près des citoyens pour enfin engager de nouvelles perspectives sociales et environnementales.

 

Pour se faire, il convient de réfléchir à un cadre qui permette l’union de toutes celles et ceux qui veulent s’engager dans la campagne présidentielle. Nous ne voulons pas revenir sur ce qui rend réticent certains camarades à s’engager dans la France Insoumise, ce n’est pas le lieu. Il nous faut cependant réfléchir à un cadre qui permette de coordonner la campagne dans tout notre département, et de faire vivre cette dynamique que nous appelons de nos vœux. Face à nous, la droite la plus dure est déterminée à se battre. La réponse que nous devons lui apporter est celle de notre camp, celle d’un projet en commun autour duquel nous sommes déjà rassemblés. Nous appelons à porter le plus haut possible le score de Jean Luc Mélenchon et de nos candidats aux législatives, pour une politique de progrès social, seule voie pour redresser le pays. Nous sommes déterminés à mettre dans la campagne tout ce que nous avons de meilleur.

 

Tag(s) : #Desertines

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :