Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'était à prévoir. d'ailleurs, les syndicats et les associations de médecins avaient tiré la sonnette d'alarme bien avant que l'épidémie de grippe vienne rappeler que tous les ans, à la même époque les hôpitaux enregistrent un regain conséquent d'activité directement lié à ce phénomène, pourtant parfaitement prévisible.

Dans ce contexte d'extrême tension et alors que les personnels des centres hospitaliers continuent de remplir leurs missions à "l'arrache" et avec des conditions de travail de plus en plus dégradées, les organisations syndicales CGT, FO et SUD santé, ont décidé d'une journée d'action et de manifestation unitaire le 7 mars prochain. La coordination nationale de défense des hôpitaux et des maternités de proximité se joint à cet appel et mobilisera aussi son réseau sur le territoire.

Voici ci-dessous le texte d'appel de la CNDHP pour la journée du 7 mars, suivi d'un bulletin d'information spécialement dédié à la crise sanitaire consécutif à l'épidémie de grippe :

 

Appel de la CNDHP

Le 7 mars 2017, journée nationale d'action dans la santé et le médico social : la Coordination Nationale appelle à la mobilisation la plus large possible.

Le 7 mars, mobilisons-nous pour notre santé

Le 7 Mars, des organisations syndicales nationales du secteur de la santé et du médico-social appellent à une journée nationale de grève et de manifestation, comme cela a été le cas en novembre dernier.

Les hôpitaux, pressurés, soumis à des restrictions budgétaires toujours plus drastiques, contraints à des fermetures de lits -16 000 dans la période récente d'après la FHF- ne peuvent faire face à l'épidémie de grippe.

Les conditions d'accueil et la qualité des soins se dégradent.
La dernière période a été marquée par une aggravation de la situation dans les hôpitaux ; la logique de la loi Touraine est en marche et conduit à une aggravation des conditions d'accueil des malades.

Fermeture de la maternité de Decazeville, difficultés dans les services d’urgences, une centaine de postes supprimés à l'hôpital de Châtellerault, 70 postes supprimés à Romans sur Isère en 2 ans, nouvelles menaces sur la chirurgie cardiaque de l’hôpital Mondor….  …. Voici quelques exemples de la traduction au quotidien de la mise en œuvre du Plan de Financement de la Sécurité Sociale 2017 qui a décidé de 4 milliards d'économies sur notre santé dont 800 millions pour l'hôpital.

Le personnel est épuisé, des cas importants de burn-out se font jour dans les équipes pouvant conduire quelquefois à des suicides.

La Sécurité sociale est menacée.

Cela a des conséquences dramatiques pour l'accueil des malades.

Déjà le 8 novembre la mobilisation des hospitaliers, soutenue par la Coordination Nationale avait montré une forte résistance à cette politique.

Il nous faut continuer à nous mobiliser pour refuser cette logique austéritaire.

Les dernières études de l’OCDE montrent que notre pays régresse dans la prise en charge de la santé : près d’un quart de la population renonce à se soigner totalement ou partiellement pour des raisons financières.

Des mesures urgentes sont indispensable pour donner les moyens aux hôpitaux de fonctionner et plus globalement pour faire face aux problèmes de la désertification médicale et paramédicale.

Notre santé c'est notre affaire

La Coordination nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité soutient les grèves et manifestations du 7 Mars  à l’appel de CGT, FO, Sud santé et sera présente, avec ses comités, aux côtés des personnels  notamment pour :

• L’abrogation de la Loi HPST
• L’abandon des néfastes regroupements hospitaliers (GHT) et des restructurations
• L’arrêt des fermetures de lits et de services et des suppressions de postes
• La fin des enveloppes limitatives et abandon du plan ONDAM triennal de 3,5 milliards d’économies sur les hôpitaux
• L’octroi des moyens budgétaires permettant aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’assurer leur mission de service public
• Des politiques sanitaires et sociales à la hauteur des besoins de la population, quel que soit le lieu d’habitation
• La remise en cause du numérus clausus et de la liberté d'installation
• La réappropriation de la Sécurité Sociale et le respect du principe : chacun cotise en fonction de ses moyens et reçoit en fonction de ses besoins

Elle demande à ses comités de préparer dès maintenant la mobilisation dans leur territoire et la présence de délégations
à la manifestation nationale du 7 mars à Paris.

Citoyen(nes), professionnel(les) tous unis pour un service de santé de proximité et de qualité répondant aux besoins de la population

Lure le 17/01/2017

Ci-dessous, le bulletin spécial, sur la crise sanitaire dans les hôpitaux :

 

COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSE

des HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximité

 

BULLETIN D’INFO SPECIAL

CRISE SANITAIRE

 

SANTÉ

 

Marisol Touraine annonce que le bilan de la grippe sera probablement lourd!!!

La ministre de la Santé a appelé les établissements et les Agences régionales de santé à s'assurer du nombre suffisant de lits disponibles dans les hôpitaux pour accueillir les malades de la grippe qui doivent être hospitalisés. Cela concerne en particulier les personnes âgées, de plus en plus nombreuses à nécessiter une hospitalisation.

http://www.bfmtv.com/sante/marisol-touraine-le-bilan-de-la-grippe-sera-probablement-lourd-1080040.html

 

CONSTAT DE CARENCE AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

COMMUNIQUE DE LA COORDINATION NATIONALE

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/2017%20afflux%20aux%20urgences.pdf

 

LUCON : COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’ADSP

 

Depuis plusieurs jours une épidémie de grippe frappe des dizaines de milliers de personnes dans le pays et dans notre région ce qui provoque une situation tendue dans les hôpitaux publics, en particulier dans les services d’urgence et de médecine.

Nous tenons à saluer la mobilisation des personnels, médecins, infirmier(e)s de l‘ensemble des personnels des hôpitaux Publics.

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/ATT00073.pdf

 

Le chef de service des urgences de l'hôpital Georges Pompidou, dénonce l'attentisme de la Ministre par rapport à l'épidémie

de grippe

 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/grippe-les-personnels-sont-uses-deplore-le-chef-des-urgences-d-un-hopital-parisien-7786684924

 

Coup de gueule d'une interne !

« Bonsoir, Madame Touraine, c'est encore moi, c'est l'interne. Juste une petite question, c'est quoi cette grosse blague ? » Commence celle qui est aussi responsable de la commission santé au Parti de gauche en brandissant une édition du Parisien. « Mais c'est tous les jours l'état d'urgence, Madame Touraine, à l'hôpital ! Ah, la bonne opération de communication, genre j'ai pris mes responsabilités, patin-couffin... »

http://www.lepoint.fr/sante/grippe-le-coup-de-gueule-d-une-interne-contre-marisol-touraine-14-01-2017-2097184_40.php

 

SAINT-NAZAIRE

"Bouchon" aux urgences

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/l-hopital-ouvre-de-nouveaux-lits-en-urgence-4715540

 

LENS

 

L'afflux de patients a généré jusqu'à 24 heures d'attente pour certains patients à l'hôpital de Lens le week-end dernier

Les deux jours qui viennent de passer ont de nouveau mis l’accent sur les soucis du service lorsque l’afflux des malades est trop grand et ce fut le cas samedi et dimanche. En règle générale, la durée d’attente maximale en situation d’urgence, sauf les urgences vitales, est de l’ordre de sept à huit heures. Avec l’arrivée cette fois de personnes en détresse respiratoire, grippées ou autres, cette attente a pu excéder parfois vingt-quatre heures sans solutions immédiates en vue. Vingt-six personnes se sont trouvées dans ce cas.

http://www.lavoixdunord.fr/node/100210#

 

ESSONNE

 

Urgences sous tension dans les hôpitaux de l'Essonne

L’épidémie de grippe fait des ravages sur les organismes, mais aussi aux urgences des hôpitaux de l’Essonne.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-l-epidemie-de-grippe-met-les-urgences-sous-tension-10-01-2017-6550365.php#xtor=AD-1481423551

NIMES

 

CHU de Nîmes : déprogrammation d'opérations : 42 patients en attente : intolérable

 

Pour faire face a l'arrivée massive de patients grippés, les opérations non urgentes sont déprogrammées. Dans le service de rhumatologie, mercredi, deux hospitalisations ont été décalées. "Tout ce qui n'est pas très important, on le déprogramme pour tous les patients qui sont en situation d'urgence, " explique Cécile Gaujoux-Viala Chef de service de Rhumatologie du CHU de Nîmes.

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/gestion-epidemie-grippe-au-chu-nimes-situation-intolerable-1173075.html

 

CREIL

 

Jusqu'à 18H. d'attente aux Urgences de l'hôpital de Creil :

du jamais vu !

Mercredi 11 janvier, il ne restait plus que deux places disponibles dans l’ensemble de l’hôpital de Creil (Oise).

http://www.lemonde.fr/sante/article/2017/01/12/epidemie-de-grippe-en-dix-neuf-ans-de-metier-je-n-ai-jamais-vu-ca_5061329_1651302.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

 

COMMUNIQUÉ DE SUD SANTÉ SOCIAUX

 

Si la France a pu être considérée comme ayant le meilleur système de santé au monde à la fin du 20ème siècle, elle ne peut plus le revendiquer aujourd’hui. La Fédération SUD Santé Sociaux alerte sur cette situation depuis des mois, des années : notre système de santé n’est plus capable de faire face à une urgence sanitaire grave et ses rouages sont « grippés » à la première attaque virale.

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/ATT00046.pdf

 

COMMUNIQUÉ DE LA CGT DE L’HÔTEL DIEU

 

La mise en oeuvre par l’AP-HP du « Projet Hôtel-Dieu » en 2013 (« Hôpital debout ») a transféré les 45.000 admissions annuelles reçues par les Urgences de l’Hôtel-Dieu vers d’autres Hôpitaux (Lariboisière ; Pitié-Salpêtrière ; Tenon ; Cochin ;…) avec les conséquences que l’on sait en termes de surcharge et « engorgement » des autres Urgences de l’AP-HP.

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/Plan%20grippe-2.pdf

 

COMMUNIQUÉ DU PCF

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/ATT00004.pdf

 

COMMUNIQUÉ DU NPA

 

Les images insupportables des malades dans les couloirs, attendant des heures sur des brancards, d'un personnel débordé et fatigué essayant de faire ce qu'il peut malgré son épuisement, font depuis quelques jours le tour des média. La Ministre, Marisol Touraine multiplie les déclarations rendant responsables l'épidémie de grippe "précoce", qui n'a pourtant rien d'exceptionnel.

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/Communiqué%20du%20NPA.pdf

 

SITUATION DES HÔPITAUX : DÈBAT AU SÉNAT

 

http://videos.senat.fr/video.295338_5877807be0081.seance-publique-du-12-janvier-2017-apres-midi

 

Intervention de la sénatrice Laurence Cohen sur l'Hôpital

 

http://www.coordination-nationale.org/Divers/2017/ATT00028.pdf

 

CULTURE ET SANTÉ

 

Une note d’humour s’impose !

La grippe Jacques Higelin & Brigitte Fontaine - YouTube

« Toutes les infos sur le site de la Coordination Nationale »

http://www.coordination-nationale.org/

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost 0