Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le MNCP (Mouvement National des Chômeurs et précaires) vient de réaliser un livre, en collaboration avec 25 organisations associatives et syndicales, sur le chômage et la précarité.

Ce livre : "Chômage précarité; halte aux idées reçues" paraîtra le 19 janvier.
Ci-dessous, le communiqué transmis par le MNCP à ses associations, dont la Maison de la Solidarité :

Communiqué du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) :

Depuis plus d'un an le MNCP travaille à la réalisation de cet ouvrage qu’il a voulu collectif.

 

Ainsi 25 d'organisations associatives et syndicales ont participé à cette aventure commune et sont auteures d'un des chapitres.

 

Très différentes, le point commun et essentiel qui les unit est de lutter, chacune à leur manière avec leur compétence et leur spécificité, contre le chômage et la précarité, pour les chômeurs et précaires.

 

Elles ont démonté chacune une idée reçue en présentant des réalisations concrètes et en formulant des propositions.

 

Sollicité, Ken Loach, - réalisateur du film "Moi Daniel Blake" (palme d'or à Cannes en 2016) fortement motivé par notre projet, a écrit la préface du livre lui donnant ainsi une dimension européenne sur la situation inacceptable de l’exclusion vécue par les chômeurs et précaires européens.

 

Pour détailler notre réalisation et présenter le débat citoyen que nous organisons sur l'ensemble du territoire, avec et après la parution du livre, une conférence de presse a eu lieu le 17 janvier.

 

Avec la participation des organisations qui ont réalisé le livre :

 

MNCP (et les Amis du MNCP-PARTAGE), APEIS, JOC, AC, CIP, DAL, ATTAC, SOIDAIRES, CGT, SNU-FSU, CGC, FNARS, EMMAUS, COORACE, CREPI, ADIE, ATD, APF, SECOURS CATHOLIQUE, FRANCE TERRE d’ASILE, CNIDFF, COLLECTIF ROOSEVELT, PACTE CIVIQUE, LES COLIBRIS. "

 

L'AMS en a déjà quelques exemplaires et peut s'en procurer autant que nécessaire. Prix de vente : 10 €.

Pour tous renseignements : Maison de la Solidarité (AMS) 31 rue Pierre Semard à Montluçon - 04 70 08 88 54 - restolidaire@sfr.fr

La Maison de la solidarité (affiliée au MNCP) à Montluçon

 

Dépêche de l'AFP, suite à la conférence de presse du 17 janvier :

 
 
 
 
Chômage et précarité: des organisations partent en guerre contre les "idées reçues"

"Les chômeurs sont des oisifs" qui "coûtent cher" et n'ont "qu'à chercher du boulot", "les sans-abri sont irrécupérables...": vingt-cinq associations et syndicats s'attaquent aux "idées reçues" sur le chômage et la précarité, dans un ouvrage à paraître jeudi.

 

"Chômage, précarité: halte aux idées reçues !": ce livre-manifeste (éditions de l'Atelier), préfacé par le réalisateur britannique engagé Ken Loach, réalisateur de "Moi, Daniel Blake", s'attelle à contrecarrer vingt-six "préjugés". 

 

Cet ouvrage se veut un "outil" pour organiser des débats citoyens à travers le pays jusqu'à la fin mars, dans le cadre de la campagne présidentielle.

 

"A l'issue de ces débats, nous aurons peut-être l'occasion d'intervenir directement auprès des candidats aux élections pour porter nos propositions et tenter de faire progresser l'idée que les chômeurs et précaires doivent être soutenus et également être largement représentés là où se décide leur sort", a expliqué Jean-François Yon, de l'association de chômeurs MNCP, qui a coordonné l'ouvrage, mardi lors d'une conférence de presse.

 

"Nous ne supportons plus ces paroles de stigmatisation vis-à-vis des chômeurs, ces idées reçues véhiculées à longueur d'année, et qu'on sent venir en particulier dans le cadre de la campagne électorale", a dénoncé Thierry Kuhn, président d'Emmaüs France. Comme "entendre que les raisons du chômage, ce sont l'inefficacité des services publics, la lourdeur du Code du travail, les charges qui pèsent sur les entreprises, et le pire des arguments, que c'est la faute des chômeurs eux-mêmes, alors que les politiques et décideurs économiques ont montré leur incapacité à inverser la courbe du chômage", a-t-il ajouté.

 

En 235 pages, chaque organisation tente de déconstruire une idée reçue, présente des expériences et formule des propositions. Parmi les idées reçues: "Les chômeurs n'ont qu'une chose à faire: chercher du boulot!"; "si les salariés de Pôle emploi étaient plus efficaces, il y aurait moins de chômage"; "le chômage, c'est la faute du droit du travail" ou "la faute aux étrangers"; "les chômeurs en situation de handicap sont incasables"; "Les intermittents sont des chômeurs privilégiés" ou encore "Les sans-abri sont des bons à rien, irrécupérables".

 

Une trentaine de rencontres-débats sont déjà programmées à travers la France autour de ce livre, tiré pour l'instant à 12.000 exemplaires.

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :