Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En douze ans, l'administration des impôts a déjà supprimé une quarantaine de postes sur le département de l'Allier. c'est dire que dans ce service public les coupes sombres dans les effectifs ont largement contribué à désorganiser les services qui doivent s'adapter à des contraintes budgétaires toujours plus insupportables pour les agents qui voient leur charge de travail augmenter toujours plus et leurs conditions de travail se dégrader à grande vitesse.

Alors quand la décision de supprimer 14 postes supplémentaires, rien que pour l'année, a été connue des agents, leur sang n'a fait qu'un tour et c'est la presque la totalité d'entre eux qui a décidé de débrayer au centre des impôts situé Quai Forey à Montluçon, pour protester avec force contre cette décision inique.

Le personnel rassemblé dans le hall des impôts, quai Forey à Montluçon (Photo RJFM)

Il faut noter que les premiers postes qui ont été supprimés sont des postes de contrôleurs des impôts, soit précisément ceux qui rapportent le plus à l'État, lequel se tire ainsi une balle dans le pied en se privant de rentrées fiscales supplémentaires, alors que la fraude fiscale n'a jamais été aussi importante dans le pays et les besoins aussi prégnants pour juguler le déficit public. Cherchez l'erreur.

Une chose est certaine. Avec les milliers suppressions d'emplois de fonctionnaires, l'État est le premier contributeur au chômage qu'il prétend pourtant combattre, et alors qu'il affirme avoir fait de ce fléau sa priorité absolue. Les fonctionnaires s'en souviendront le moment venu.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0