Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'y aura pas de classe supprimée à l'école de Pourcheoux à Commentry. L'annonce vient d'être faite en début d'après-midi. Il faut dire que les parents d'élèves ont mis le paquet pour se faire entendre. Tôt ce matin, ils ont bloqué l'accès de l'école et la directrice de l'établissement n'a pas eu d'autre choix que d'en référer à la Directrice académique des services de l'éducation nationale (DASEN).

Résultat, une délégation a été reçue dans la foulée par celle-ci, ainsi que par le secrétaire académique. Cette délégation était composée de Vincent Présumey pour la FSU et de Céline Bourdier et Stéphane Jardonnet pour les parents d'élèves.

Très vite, le syndicaliste et les parents d'élèves ont compris que la négociation serait rude, car en face, la Directrice n'avait l'intention de céder du terrain sur la revendication qui tenait en une phrase courte "Pas de fermeture de classe à l'école de Pourcheroux". Mais pour cela, les membres de la délégation avaient de bons arguments à opposer aux représentants de l'éducation nationale, car rien ne justifiait en réalité cette suppression de classe, si ce n'est la volonté d'atteindre certains objectifs fixés en haut lieu.

La Directrice d'académie a bien tenté d'expliquer que les chiffres de fréquentation de l'école de Pourcheroux remontés par la commune n'étaient pas exacts (d'ailleurs, hasard ou volonté délibérée, le Maire n'était pas présent lors de cette ultime négociation), mais il a bien fallu qu'elle se rende à l'évidence, et surtout qu'elle prenne en compte la mobilisation exceptionnelle de la population.

Toujours est-il qu'aucune classe ne fermera à Pourcheroux et c'est bien là l'essentiel pour les parents d'élèves et pour les syndicalistes, car ceux-ci ont su unir leurs forces pour enrayer la logique infernale qui conduit à la destruction programmée des services publics dans de nombreux départements ruraux. Une politique menée au pas de charge par un gouvernement qui entend bien profiter de cette fin quinquennat pour faire encore passer encore plus de mesures impopulaires.

Grâce à la mobilisation, aucune classe ne fermera à l'école de Pourcheroux

Il reste aux parents d'élèves des autres communes également concernés par des fermetures de classes, à se mobiliser avec autant de détermination pour défendre leurs écoles, car ce ne sont pas les soi-disant interventions des candidats aux législatives qui mènent campagne en faisant feu de tout bois, qui pourront leur apporter de véritables garanties.

La mobilisation, elle, finit toujours par payer !

Tag(s) : #Commentry

Partager cet article

Repost 0