Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le confédération générale des locataires (CGL) a de nouveau réuni la presse le 13 février dernier dans ses locaux. Le but, faire un état des lieux de ce qui a déjà été réalisé par ses amicales implantées sur le terrain, puis dégager des priorités et proposer  plan d'action cohérent "pour asseoir ces propositions sur l'accord des usagers " pour reprendre leur expression.

Ci-dessous, le compte rendu du point de presse du 13 février dernier rédigé par Jacques renault, l'un des animateur de la CGL :

 

Compte rendu du point presse CGL du 13 février 2017

Tout d’abord, nous avons établi un compte rendu détaillé du niveau des loyers et charges sur
l’ensemble de l’agglomération de Montluçon et des différents bailleurs sociaux intervenant
sur ce territoire.

Ensuite, nous avons brossé cette situation qui démontre un niveau élevé de la charge
logement avec des loyers allant de 5,17 m² à 7,59 € mensuel et un niveau de charge locative
dans les immeubles collectifs allant de 1200 à 2200annuel.

Jacques Renault, élu des locataires de Montluçon Habitat s’appliqua à démontrer que les
quittances pouvaient baisser avec des dispositions à caractère nationales comme le retour de
subvention de l’état pour la construction et en considérant le logement social comme un
besoin de première nécessité et de ce fait en réduisant la TVA.

Sur les propositions locales, Jacques Renault préconise spécifiquement à Montluçon Habitat
de mettre en place un véritable plan de lutte contre la vacance et d’une façon plus générale
pour l’ensemble des organismes de baisser les loyers à la relocation de 35 %. Un des points
qui pèse lourdement sur le budget des organismes est la taxe foncière qui a des conséquences
sur la taxe d’habitation et la taxe des ordures ménagères et qui nécessite selon la CGL
d’engager un prestataire pour retravailler les bases locatives et ainsi réduire ces taxes.
Jacques Renault développa tour à tour la vision de la CGL, d’une répartition des économies
d’énergie dans le cadre des rénovations énergétiques au tarif de l’eau nettement supérieur à
d’autres collectivités.

Jacques Renault explicita que déjà le travail fait par les amicales des locataires avec Montluçon
Habitat, sur l’électricité des communs, l’eau, la taxe sur les ordures ménagères, doit
permettre des économies sensibles.

C’est à partir de ces propositions détaillées que la CGL de l’Allier va engager une campagne de
communication et pétitionnement pour asseoir ces propositions sur l’accord des usagers.
Mais elle entend aussi confronter ses propositions avec l’organisation de débats publics.

Jacques Renault

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :