Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beaucoup de réflexions actuelles, tournent autour du « c’est bien ce qui est proposé par le candidat de la France Insoumise, mais est-ce possible et où prendre l’argent ».La conférence de presse des amis de la France insoumise relayée par ‘’Regard’actu’’ éclaire fort utilement la démarche entreprise.

C’est d’autant plus approprié, qu’on ne peut compter sur l’objectivité des grands médias publics ou privés pour informer correctement des programmes et des solutions des candidats en lice pour la présidentielle. Après les primaires qui ont autant polarisé l’attention sur la droite des Fillon Sarko, Juppé dans un premier temps et aussitôt fini sur les Valls, Hamon, Montebourg, non seulement le grand dégagement des uns et des autres s’est produit mais les surenchères vont bon train sur le scandale Fillon, surévaluant du même coup le nouvel oiseau rare Macron, sorti tout neuf de la banque Rothschild. Et depuis quelques jours, voilà la ‘’chouchoute’’ des médias prise à son tour la main dans le sac de la fraude et des détournements des indemnités de l’Assemblée Européenne en emplois fictifs. La justice est sur l’affaire !

Dans ce petit monde de l’égoïsme bourgeois, on se moque des besoins de sortir des difficultés pour le plus grand nombre. Les attentes de justice sociale, de garanties d’emplois, de mieux vivre sont latents, contredits par le sentiment d’abandon et de mépris que laissent paraitre, sans honte, ceux qui gouvernent le pays sans jamais s’interroger ! Tous gagnés à cette idée qu’il n’y pas d’autres solutions que l’austérité encore et encore et en cela défendre leur caste. Il faut en finir de toutes ces tambouilles !

Pour dépasser cette situation, de nouveaux modèles de développement liant social et planification écologique sont disponibles. Pour sa part Jean-Luc Mélenchon en annonce les contours dans de multiples secteurs de relance. Démonstration en est faite par le programme l’Avenir en Commun. Les solutions et les moyens de financement ont été mis sur la table lors d’une séance de travail ouverte, unique en son genre. Ici transparence et qualité des propos font bon ménage.

Ainsi avait déjà été découvert pour plusieurs dizaines de milliers de gens, le formidable double meeting hologramme de Lyon et Paris il y 15 jours. Innovation, forme et fond ne s’opposent pas dans une vision d’un autre avenir se situant aux nouvelles frontières de l’humanité, au contraire ! Encore ce dimanche, tout un après-midi durant, plus de 26 000 personnes ont suivi par internet l’opération chiffrage du programme de Jean-Luc Mélenchon « l’Avenir en Commun ». Une édition spéciale de 5 heures organisée par la France Insoumise et son réseau You Tube. Qui a déjà fait cela ? Qui est capable de procéder ainsi, et de faire discuter en direct citoyens et spécialistes de l’économie, du social et des finances pour dire, non pas « combien ça coûte » comme les journalistes le répètent en boucle, mais combien telle ou telle mesure de justice sociale, de révolution fiscale, de relance du secteur environnemental « rapportera », en bien-être et en richesses pour le pays et ses citoyens.

Tous les animateurs, concepteurs et rédacteurs des livrets thématiques du programme s’y sont mis et ont décortiqué, analysé, annoncé les effets des réformes profondes auxquelles il sera procédé ! Les questionnements des internautes ont fait toucher du doigt la cohérence, la pertinence des mesures et le cheminement du redressement concrètement possible…

Et comme nous étions alors loin des petites habitudes des vieux partis répétant à l’envi leur désir retrouvé de rassemblement d’une gauche en déconfiture. D’une « gauche hollandaise » ayant créé les conditions d’un désaveu populaire majeur qui de fait propulse en avant les « illusions macronisées » de toute une pseudo-intelligentsia décliniste faisant par ailleurs le lit d’une Madame Le Pen ne rechignant pas à s’en prendre aux chômeurs, aux habitants des banlieues dépeints en ‘’racailles subversives’’, aux migrants pour mieux épargner les riches industriels et banquiers qui exportent l’argent volé dans les paradis fiscaux.

Pendant que du côté de la France Insoumise on construit l’avenir, au plus près des gens, trop longtemps sacrifiés sur l’autel du profit immédiat, de l’autre côté celui des nouveaux apôtres d’une union de « la gauche plurielle revigorée pour la cause, on appelait à se rallier au panache blanc d’un homme pas avare de bonnes phrases aussi creuses que démagogiques… Eh oui, il se trouve encore des adeptes de cette méthode « Coué » ! « On est les meilleurs rassembleurs, on continue on reprend les mêmes, pour les élections législatives, les Valls, El Khomri, Touraine, Cazeneuve, Leguen et nombre d’autres parmi ceux qui ont tout voté : les plans d’austérité, d’urgence, de CICE, des lois Macron et tous les mauvais coups sociaux passés sans vergogne avec les 49/3, créations tellement démocratiques comme on sait ! Et qui ne veulent pas s’inscrire en faux d’une Europe à la solde d’une chancelière allemande interdisant toute sortie des traités asphyxiant un à un les pays de cette union en faillite.

Trop c’est trop et pourtant au PCF, les dirigeants en rajoutent. On a mis de côté dans un mépris frappant l’entendement, le vote de décembre, les 53,5 % des adhérents, décidant en toute responsabilité de soutenir la candidature de J L Mélenchon. Le secrétaire national P. Laurent poussé dans le dos par le chef du groupe communiste André Chassaigne, tente de relancer dans le secret (révélé par Le Canard Enchainé) un accord d’ordre législatif permettant de sauvegarder quelques sièges de députés et plus tard de sénateurs, on s’agite pour faire croire à des retrouvailles illusoires ! Au MEDEF, à droite et à l’extrême droite, on se frotte les mains. Tout ce qui peut gêner JL Mélenchon dans ses avancées vers le second tour est bon à prendre. Ceux-là, ne se trompent pas d’adversaire !

Que voilà bien du monde à contre-courant, à la fois de la volonté populaire de voir cesser ces politiques de misère et de soutien aux super riches (Ces industriels du 4/40 et leurs actionnaires), mais à contre-courant aussi de la « vague dégagiste » qui anime les opinions publiques partout dans le monde. Les opérations à sens unique médiatiques, les sondages préétablis ne suffiront pas à enrayer le vent de fronde qui perdure.

Les choix et les enjeux situés dans le programme de Jean-Luc Mélenchon sont ceux des problèmes urgents à aborder et il porte les solutions pour les résoudre. Il ne sert à rien de vouloir refuser les avancées de l’histoire en marche… Seule ‘’La vérité’’ et ‘’La patience’’ sont des vertus citoyennes et révolutionnaires et nous n’en manquons pas, nous savons pour qui nous travaillons : pour le peuple du commun !

Paul Crespin Communiste insoumis

Groupe d’appui de Montluçon – Commentry – Montmarault

PS : (1) Merci à Clémentine Autain (de Ensemble) pour sa prise de position en faveur de J L Mélenchon sur les ondes au matin du 20/02/17, se disant en accord avec sa lettre de clarification adressée à B. Hamon.

(2) Chacun peut vérifier les éléments fournis par vidéos au sujet du chiffrage :

- Equilibre financier du programme

- Evolution des salaires

- Réforme fiscale

https://www.youtube.com/watch?v=Fudx3hCiHIE

https://www.youtube.com/watch?v=81EZrZJXpHA

https://www.youtube.com/watch?v=4JciYabfdfQ

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost 0