Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 29 mars au café "Le Victor Hugo" constitue une nouvelle étape pour les insoumis du groupe d'appui Comentry-Montluçon-Montmarault.

Les membres du collectif ont en effet décidé de se démultiplier, en créant de nouveaux groupes d'appui sur Montluçon, (dans un premier temps sur les quartiers de St jean et de Buffon). La dynamique est donc bien au rendez-vous et elle s'inscrit dans la montée en puissance que l'on constate au niveau national.

C'est ce moment que le groupe a aussi choisi pour présenter la nouvelle composition de son binôme, car il était convenu que la situation devait évoluer afin d'atteindre l'objectif de parité homme/femme que tous s'étaient fixé.

Pierre Guillaumin et Dominique Savel le Binôme désigné

par le groupe d'appui de Commentry/Montluçon/Montmaault

Après maintes discussions dans le groupe et une recherche collective, le choix s'est porté sur Dominique Savel, salariée au CE de la SNCF et militante syndicale. C'est ce qu'a expliquer Pierre Guillaumin à la presse ce jour-là

Dominique Savel présente son parcours à la presse :

Les désignations de ces deux candidats est le fruit d'un travail patient effectué par le collectif qui a beaucoup débattu et discuté avant d'orienter ses choix vers ces deux militants. C'est donc l'aboutissement d'un long processus de maturation et par-dessus tout, un choix collectif qui échappe entièrement à la logique des partis.

Au même moment où se déroulait cette conférence de presse, un autre communiqué parvenait aux rédactions des différents médias pour affirmer que Sylvain Bourdier était officiellement investi par le comité électoral national de la France insoumise. Cette nouvelle, les électeurs de la deuxième circonscription de l'Allier l'ont appris dès le lendemain, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a eu l'effet d'un douche froide pour beaucoup d'insoumis qui se sont investis sans compter depuis le début dans la campagne pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Pour affirmer cela, Gérard Blanchet, soutien de Sylvain Bourdier, a exhumé une note de travail interne du mois de février sur laquelle figure les propositions des groupes d'insoumis qui n'avait pas vocation à être rendue publique, comme cela est indiqué sur la note elle-même. Or, si le nom de Sylvain Bourdier y figure bien, ce n'est que comme hypothèse de travail, car en réalité le comité électoral national n'a pas encore tranché.

Au-delà, nous avons affaire à deux conceptions de la démocratie qui s'opposent. L'une qui tire sa légitimité des décisions directement prises en assemblée citoyenne sans que les Partis puissent influer sur les prises de décisions. L'autre qui consiste à pérenniser les pratiques de tractations et d'entente entre responsables et élus, au prétexte de préserver l'unité du mouvement social, mais qui en réalité passe par-dessus l'avis des intéressés eux-mêmes. Ce sont ces pratiques que les insoumis rejettent comme l'ont fait avant eux les participants à "Nuit debout" , pendant le mouvement social contre la Loi Travail.

Quelque chose est en train de bouger dans le pays. Les Partis sont souvent discrédités, d'abord par les affaires, et presque aucun n'est épargné, ensuite par les logiques d'appareil qui dépossèdent les simples citoyens de leur pouvoir de décision.

La gauche n'est vraiment elle-même que lorsqu'elle rend le pouvoir de décision au peuple. Quand elle l'accapare en prétendant le faire pour son bien, elle bascule dans son contraire, et alors, les idées suivent...

Un lecteur de regardactu nous a laissé le message que voici :

"Bonjour,
Fidèle lecteur de votre site. Je compte sur vous pour éclaircir la confusion concernant la double candidature de la France insoumise sur la circonscription de Montluçon.
Bonne journée."


J'espère avoir répondu en partie à cette attente en restant le plus factuel possible, même si certains penseront le contraire, et c'est bien normal. À ce stade, personne ne sait comment évoluera la situation, mais de toute façon, cela laissera des traces, car ce qui est en jeu, c'est rien de moins que notre rapport à la démocratie et sa mise en œuvre en temps réel, au plus près des citoyens.

Philippe Soulié

Nota : Le groupe des insoumis de Commentry/Montluçon/Montmarault organise un co-voiturage dimanche 2 avril pour se rendre au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Châteauroux. Départ à 11H, Place de la Fraternité (ou des Marais). Participation de 5 euros par personnes.

Pour réserver joindre un des 3 numéros ci-dessous :

  • 06 59 01 83 73
  • 06 08 86 02 60
  • 06 75 30 68 79


 

 

 

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0