Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis que les Régions ont fusionné, de nouvelles majorités politiques ont été élues. En Auvergne-Rhône-Alpes, c’est la Droite qui est revenue aux affaires et le Conseil Régional est présidé par Laurent Wauquiez. Au cours de sa campagne électorale ultra-populiste, il avait annoncé de profonds changements. On en voit peu à peu l’expression.

Très forte accentuation des aides aux entreprises avec comme justification les créations d’emplois (bien plus que ses prédécesseurs de l’autre bord politique, avec les résultats que l’on sait), financement accru de l’enseignement privé, stigmatisation des associations environnementales avec réduction de leurs subventions, subventions massives aux chasseurs (3 millions d’euros, soit 40 fois plus qu’avant !)… bref une vraie politique de droite. Dans cet exercice, il n’oublie pas d’arroser particulièrement le département de la Haute-Loire…mais on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Au nom de la réduction du train de vie de la Région, Laurent Wauquiez et sa majorité ont supprimé les subventions à de nombreuses associations qui irriguent le territoire et qui maintenant sont en grande difficulté. L’annulation de nombreux festivals en est la conséquence immédiate. Les estimations du nombre d’emplois déjà perdus tournent autour de 1 000. La protestation commence à se concrétiser publiquement comme par exemple la manifestation des associations qui a eu lieu récemment devant le siège du Conseil Régional à Lyon.

300 manifestants le 1er avril devant le Conseil régional à Lyon lèvent la main pour demander la parole

La Culture ne semble pas être une priorité pour la majorité du Conseil régional, c’est le moins que l’on puisse dire. Par contre, le sport-spectacle est logé à une meilleure enseigne. Les clubs
professionnels sont choyés : une subvention régionale de 400 000 euros (plus 150 000 plus 150 000 pour la formation) vient d’être attribuée à l’ASM Rugby (Association Sportive Montferrandaise - « Montferrandaise » ayant remplacé « Michelin » au cours du XXème siècle) et 300 000 euros au club d’Aurillac. Mais, pour être objectif, il faut dire que les exécutifs régionaux n’étaient pas en reste : le Conseil Régional d’Auvergne présidé par René Souchon (PS) avait largement participé en 2015 au financement du musée du rugby de l’ASM (250 000 euros, comme l’Etat, le Conseil Départemental, la Communauté d’Agglomération, soit la moitié de l’investissement de 2 millions d’euros !). Sous la présidence de Giscard dans les années 1990, le Conseil Régional avait participé au financement de la rénovation du stade privé Marcel Michelin.

Il ne faut pas s’étonner qu’il ne reste plus d’argent pour les petits clubs locaux de différentes
disciplines sportives, animés par de purs bénévoles et des entraîneurs peu ou pas rémunérés. Peu de subventions non plus pour la lutte anti-dopage et pour l’éducation à une bonne nutrition des sportifs à l’heure où l’absorption massive et non-contrôlée de protéines synthétiques fait craindre les pires conséquences pour la santé future des jeunes pratiquants. Une sorte d’omerta existe au sujet de ce qui se profile pour un certain nombre de rugbymen professionnels : de lourds handicaps plus tard comme les footballeurs américains.

Karl Marx a dit que la religion est l’Opium du Peuple. Mais il ignorait que viendrait le sport-spectacle…

Michel Beaune citoyen.

Plus d'infos :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Social/Une-pluie-d-associations-s-abat-sur-le-conseil-regional-a-Lyon

http://www.rue89lyon.fr/2017/04/03/le-doigt-leve-un-collectif-dassos-demande-la-parole-au-conseil-regional/

http://www.ledauphine.com/societe/2017/04/01/un-collectif-vent-debout-contre-wauquiez

https://fnars-ra.org/2017/04/03/300-personnes-mobilisees-avec-le-collectif-vent-dassos-samedi-1er-avril/

Tag(s) : #la région, #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost 0