Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les insoumis ont encore fait une belle démonstration de force en tenant un grand meeting multi-holographique. Au total, 35 000 personnes dans 7 grandes salles, du jamais-vu jusqu'à ce jour. A Clermont-Ferrand, il y avait environ 4 000 personnes, mais un peu plus d'une centaine ont dû rester dehors dans le froid pour regarder le meeting sur un grand écran installé à l'extérieur.


Plusieurs groupes d'appui de Montluçon et Commentry, mais aussi de Vichy et Moulins étaient présents au Zénith de Clermont-Ferrand (de nombreux covoiturages étaient organisés), ils étaient assurément nombreux à représenter le bourbonnais avec un bel enthousiasme.

En attendant que la salle se remplisse, les insoumis de Vichy et de Montluçon débattent
 

Sur place, un dispositif avait été mis en place pour la sécurité, comme cela est obligatoire depuis les attentats. Fouilles à l'entrée du Zénith, et agents de sécurité ici et là, à l'intérieur du bâtiment. Les journalistes eux-mêmes étaient obligés de soumettre aux règles et c'est accompagnés qu'ils pouvaient circuler à l'intérieur de l'édifice. Si bien que regardactu a dû se plier à ces exigences, du moins pendant la première partie de la soirée. Une salle de presse avait été aménagée, qui de fait nous séparait du public et de l'objet de notre reportage.

Car c'est à l'intérieur de la grande salle que l'on pouvait mesurer la chaleur de l'ambiance. Les jeunes et les moins jeunes, les femmes et les hommes, de toutes conditions sociales étaient ici rassemblés pour défendre le même projet de société.

 

Mais partout dans la salle, c'est pareil
 

Même si Jean-Luc Mélenchon jouit d'une grande popularité dans leurs rangs, pas question pour autant d'en faire une idole, comme cela a été dit à tort dans la presse classique, toujours prompte à casser du sucre sur le mouvement des insoumis.

La lettre Fi en hologramme en attendant l'hologramme du candidat de la France insoumise
 

Beaucoup d'entre eux sont des militant-e-s habitués à débattre et se forger par eux-mêmes leurs convictions. Ici, on n'est pas dans un meeting du FN. Les gens savent pourquoi ils sont là et peuvent parler du programme "l'Avenir en commun", car ils et elles l'ont lu, et parfois même disséqué. Si bien que l'on a affaire à des "ambassadeurs" plus qu'à de simples spectateurs. C'est peut-être là que résident la force de ce mouvement inédit.

Il ne reste que quelques jours et tout indique que les scores entre les principaux candidats seront extrêmement serrés. Après cet ultime meeting multi-holographique, les écarts pourraient bien encore se réduire. C'est en tout cas ce qu'espèrent les insoumis qui resteront mobilisés jusqu'au dernier moment de la campagne.

Un Mélenchon virtuel, mais une intervention bien encrée dans le réel
 

Vendredi prochain, ils organisent des apéros géants partout en France. Encore une démonstration de force qui pourrait bien leur permettre de faire qualifier leur candidat pour le second tour des présidentielles, du moins, c'est ce qu'ils espèrent.

Ci-dessous le meeting dans son intégralité :

Meeting de Dijon

Tag(s) : #Clermont-Ferrand

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :