Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Grand-Maître de la Grande Loge de France était à Montluçon le 24 avril pour une conférence. Philippe Charuel axé son intervention sur la présentation historique, éthique et initiatique de la franc-maçonnerie. Toute chose que l'on peut retrouve par ailleurs, en allant sur le site de la "Grande Loge de France", mais aussi sur les sites du "Grand Orient" et de la "Grande loge nationale française".

Philippe Charuel


Dans la salle, il y avait plus de 70 personnes, ce qui, il faut bien le reconnaître, est largement supérieur à beaucoup de réunions publiques auxquelles regardactu a assisté. Il y a donc un vrai intérêt, voire une attirance, probablement par le côté un peu "mystique" de la démarche à entreprendre pour faire partie d'un cercle très fermé auquel certains attribuent parfois des pouvoirs "occultes" et des influences décisives dans le fonctionnement de la société.

Beaucoup de monde pour écouter Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France

 

Trois grands courants de la Franc-maçonnerie cohabitent en France :

• la franc-maçonnerie écossaise qui vise d’abord à l’amélioration intérieure de ses membres dans une spiritualité libre de tout dogme, dont le principal représentant est la Grande Loge de France.

• la franc-maçonnerie andersonienne moderne conduite en particulier par le Grand Orient de France qui vise directement à l’amélioration matérielle et morale de l’humanité par un humanisme social, et laïc.

• la franc-maçonnerie andersonienne anglo-saxonne, qui exige la croyance en un Dieu révélé, et met l’accent sur la bienfaisance, représenté par la Loge Nationale Indépendante et Régulière, qui est devenue de nos jours la Grande Loge Nationale Française.

Pour ce qui relève de l'initiation au sens large du terme, les trois grands courants retiennent trois étapes fondamentales pour accéder au premier degré initiatique.

Première étape :

  • Une motivation écrite
  • Un curriculum vitae
  • Un extrait de casier judiciaire vierge (pas de crime de sang)


Deuxième étape :

L'enquête souvent réalisée par trois frères désignés séparément qui procèdent à trois enquêtes distinctes

Troisième étape :

Le passage sous le bandeau. L'impétrant est introduit en loge avec un bandeau sur les yeux. Il est alors interrogé à propos de ses motivations, sur ses convictions, et sur certains points de l'enquête qui le concerne

Au terme de ce parcours initiatique, sa candidature peut être acceptée, et commence alors l'initiation proprement dite en tant qu'apprenti. Puis après deux années durant lesquelles il devra s'astreindre à écouter sans jamais intervenir dans les débats, il pourra accéder au grade suivant, celui de compagnon et pourra alors s'exprimer en respectant cependant le rite très strict qui régit la prise de parole. Ce sont là les deux premières étapes qui conduisent ensuite aux grades suivants.

Cette définition est aussi factuelle que possible, et c'est volontairement que n'y figure aucun jugement de valeur. La Franc-maçonnerie a ceci de particulier, que c'est un monde "obscur" pour celles et ceux qui n'y appartiennent pas (les néophytes). Cela contribue souvent à alimenter, au minimum des incompréhensions, au pire des "fantasmes" souvent hors de contrôle.

Reste à comprendre la démarche de la Grande Loge de France. Pourquoi une telle réunion ? Cherche-t-elle à "recruter" ? Que représente-t-elle sur Montluçon, notamment par rapport au Grand Orient ? La Franc-maçonnerie joue-t-elle un rôle important dans les sphères d'influence de la cité ? La dessus, les avis divergent et sauf à tomber dans les fantasmes dont nous parlions plus haut, il est difficile de répondre à ces questions.

Espérons simplement que les principes éthiques censés arbitrer la conscience de chacun s'appliquent avec encore plus de rigueur pour les Franc-maçons, qui de fait, peuvent s'appuyer sur un réseau d'entraide probablement très efficace. Dans le cas contraire, cela deviendrait un véritable danger pour la démocratie et transformerait leur ordre en une banale "entreprise de lobbying".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :