Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mouvement de La France insoumise vient de préciser les orientations et contours de sa campagne pour les élections législatives qui s’ouvre au lendemain du second tour de l’élection présidentielle. Manuel Bompard porte-parole de Jean-Luc Mélenchon accompagné de deux ses collègues en charge de la préparation de cette législative 2017, a tenu une conférence de presse le mercredi 10 mai 2017 à Paris.

À cette occasion La France Insoumise à annonce que son mouvement présentera « dans presque toutes les circonscriptions » des candidats. Cela survient alors que la rupture des négociations avec le PCF et Ensemble est consommée ! Il n’y aura pas d’accord entre la France Insoumise et ses anciens partenaires du Front de Gauche de 2012, et les observateurs avertis des tergiversations incessantes des états-majors communistes, n’en sont pas étonnés.

Durant le déroulement pourtant porteur d’espoir des investissements politiques de JLM/2017 auprès du peuple en attente de solutions innovantes et progressistes rien ne pouvait laisser croire à autre chose qu’à cet impossible entente d’une union à l’ancienne bâtie à la hâte. Et surtout entrepris en dehors des intérêts communs des sept millions de gens s’étant prononcés pour un programme de changement sérieux global et cohérent.

Manuel Bompard, a détaillé le cadre et le fond d’une démarche déjà annoncée par Jean-Luc Mélenchon le matin même sur les ondes de BMFM/TV. En voici les principes fondamentaux :

La campagne législative de la FI sera « nationale » avec « un seul programme, L’Avenir en Commun, une seule charte graphique, un seul logo. »

Les candidats présents dans les circonscriptions « devront signer une charte d’engagement » d’appartenance au même groupe FI en cas d’élection.

La parité sera respectée, et seront privilégiés « des candidats issus de tous milieux ». « Déjà, 88% ne sont pas des élus et 63% n’ont aucune carte de Parti. »

Pour une ratification définitive, une Convention Nationale Législative aura lieu le samedi 13 mai, et permettra que « toutes les candidatures soient déposées en même temps le lundi 15 mai. »

À partir de ce moment-là, la campagne de la France Insoumise sera globalement engagée… Une association de financement sera mise en place et un cadre d’activité spécifique de la FI (visuel et programmatique sera la loi pour tous.) partout dans le pays.

Il est clair, au sortir de cette conférence de presse nationale et au lendemain d’un second tour présidentiel que, ce qui va primer dans l’opposition avec les candidats des camps du social-libéralisme et de la droite extrême, est la clarté des positionnements. Cela s’accompagnant du refus de voir utiliser l’image de Jean-Luc Mélenchon sans son soutien et son accord officiel. Les tricheries doivent cesser, sinon les risques de se voir convoquer devant les tribunaux pour utilisation illégale d’image sont grands.

C’est aussi ce qu’a tenu à souligner le leader de la FI en ce 10 mai 2017 tout en indiquant non seulement sa décision de conduire la campagne nationale, mais aussi de se porter candidat. Sur une circonscription de la ville de Marseille. Ce sont des informations précises fournies par la direction de campagne de la France Insoumise, auxquelles ont droit les abonnés et lecteurs assidus et remuants parfois de Redardactu.

Paul Crespin

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0