Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le syndicat SUD éducation s'alarme suite à la nomination de Jean-Miche Blanquer au poste de ministre de l'éducation dans le gouvernement nouvellement constitué par Emmanuel Macron.

Il faut dire que le duo constitué par les deux hommes risque d'être explosif en matière de réformes libérales, si l'on en juge par les orientations que tout deux affichent en parfaire cohérence.

Pour SUD éducation, il est impératif d'organiser la résistance, notamment en incitant les personnels à se syndiquer en plus grand nombre. Dans ce sens, le syndicat organise une rencontre au local de Solidaires Allier, 2 rue des Conches, le 23 mai prochain à 17h.

 

Macron, Blanquer, vers une école toujours plus libérale !

 

Avec Jean-Michel Blanquer comme nouveau ministre de l’Education Nationale, on sait maintenant quels sont les desseins de Macron pour l’école.

Notre nouveau ministre est clairement un personnage marqué à droite.

Il était le numéro 2 du ministère sous Luc Chatel. Il a ensuite dirigé l’ESSEC, une des plus grandes écoles de management.

On connaît le sens de la marche : pour SUD éducation, ce sera encore plus d’inégalités et toujours des dégradations de travail pour es élèves et les personnels.

Dès maintenant, il va être nécessaire de se mobiliser et pour cela de renforcer le syndicalisme. En ce sens, se syndiquer est déjà un acte important de résistance et de non résignation !

Ne nous laissons pas marcher dessus !


• SUD éducation propose de commencer à en discuter mardi 23 mai à 17h (2 rue des conches) à Montluçon.


• SUD éducation adressera dès la fin du mois à toutes les écoles et établissements un journal spécifique sur le programme de Macron.


Retrouver nos analyses…


• Lire le communiqué de Solidaires "Construire la riposte sociale".

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0