Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Première réaction à chaud de Roland Lepaysan à propos des résultats du deuxième tour de la présidentielle sur l'Allier. IL est vrai que la Montagne présente ce jour le score d'Emmanuel Macron sans tenir aucun compte du taux de participation par rapport aux inscrits, des votes blancs et des nuls, ce qui a pour effet de gonfler artificiellement le score obtenu par la candidat de "En Marche".

Paul Crespin nous fera une analyse plus détaillée par la suite. Revenez nous visiter régulièrement.

 

Ai niveau de notre département : L'nanalyse de Roland Lepaysan :

La mascarade de cette élection n’est pas assez grosse, « On » touche le fond, et ça continu de creuser ! NON, le département 03 n’a PAS voté à 63,9% Macron (La Montagne). En fait, il faut chercher en page 42 le résultat plus complet :


 

Inscrits : 253 481

Votants : 194 184

exprimés : 166 766

Participation : 76,61 %


Blancs : 18 784


Nuls : 8634, soit : 10,8 %


Non exprimés : 23,4% d’abstention + 10,8% de nuls = 34,2%


Au total nous avons 65,8% d’exprimés / inscrits


Cela donne 106 568 Macron, soit : 42 % des inscrits, excusez la différence 22 % un détail ! Et si « On » prend en compte que nombre de ces électeurs/trices ont mis Macron dans l’urne pour dire NON à Le Pen, ça ne reste plus grand-chose à voter Macron.


Le diable de confort (Le FN) a bien joué son rôle dans le système dont il fait partie-intégrante. Son rôle de repoussoir favorisant le vote utile, ce qui est pour le parti d'extrême droite beaucoup plus confortable, et permet à l’entreprise lepéniste d’engranger la manne des subventions française et européenne, alors que dans le même temps ses élus votent toujours en faveur des directives, et pour les lois favorables a la finance, mais contre celles qui pourraient alléger la misère du populo.

Et bien voilà, mission remplie pour faire élire un prosélyte-évangéliste ultra-libéral. Les moutons zombis ‘modernes’ seront bien tondus, pour ce qui reste à tondre, mais ils/elles sont contents, profitez cela ne va pas durer.


Je suis très mauvaise langue, c’est juste, mais j’assume, gare au réveil.

Roland Lepaysan

Au niveau national, l'analyse de Robert Boutterin :

Des mots à la réalité


Commentaire de l'élection présidentielle : "2 français sur 3 ont choisi Macron" ?
C'est ce que semblent dire les 66% annoncés...C'est numériquement faux : 66%, des français ?, non, des suffrages exprimés ! Prière de ne pas confondre des personnes de chair et des nombres. Si l'on veut parler des français, il faut différencier : la population totale, les inscrits, les votants, ceux qui ont voté nul, ceux qui ont voté Macron.

Des français sont « oubliés » (env. 20 millions) :

• ceux qui ne peuvent voter (moins de 18 ans, inéligibilité...)
• ceux qui ne se sont pas inscrits sur la liste électorale.

On ne décompte que les inscrits : 47 582 183. Qui n'ont produit que 31 397 916 suffrages exprimés au 2nd tour (36 054 394 au 1er, - 12,92%) ne parlant pas :

• Des abstentions : 12 115 011 au 2nd tour (10 578 455 au 1er, + 15%) soit 25,46% des inscrits,
• Des bulletins blancs : 3 019 724 au 2nd tour (659 997 au 1er, + 45%) soit 8,51% des votants,
• Des bulletins nuls : 1 049 532 au 2nd tour (289 337 au 1er, + 36%) soit 2,96% des votants.

Les 66% claironnés calculés sur les seuls exprimés (20 753 798 / 31 397 916 → 66,10%) sont ramenés à ~43,5% si on calcule sur les inscrits (20 753 798 / 47 582 183 → 43,62%). Ça ne ferait que moins d'un français sur 2, ... numériquement.

Mais c'est faux aussi par le sens puisque certains (combien?) ont votés Macron pour exclure Le Pen. « 2 français sur 3 n'ont pas voulu de Le Pen » aurait été correct. Si l'on veut savoir combien de français on choisi Macron pour son projet, pas de savants calculs à faire : ce sont les résultats du 1er tour qui nous le disent : 8 566 346. Ça faisait 24,01% des suffrages exprimés, mais voir plus haut, c'est sur les inscrits qu'il faut tabler :
et 8 656 346 / 47 582 183 → 18,19%.

Moins d'un français sur 5 a choisi Macron ! Qu'on se le dise !

Robert Boutterin

Nota : Pour compléter l'analyse de Roland Lepaysan, et de Robert Boutterin vous pouvez aussi consulter l'article paru sur France info qui titre (une fois n'est pas coutume) "Quatre chiffres qui montrent que l'élection d'Emmanuel Macron n'est pas si écrasante" à lire ICI

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost 0