Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

C'est un spectacle pitoyable que les élus et certains responsables du Parti socialiste de Montluçon ont donné à voir lors du Conseil municipal du 27 juin. Pitoyable, mais prévisible, compte tenu de l'état de déliquescence avancée dans lequel se trouve ce parti, et singulièrement la section de Montluçon, qui n'a jamais su, ni voulu trancher de manière claire entre ligne libérale ou  ligne "progressiste". Faute de ne pas avoir eu de véritable débat de fond sur l'orientation idéologique et programmatique, les caciques du PS de la fédération de l'Allier se sont enfermé dans une guerre de positions dont la cause est plutôt  à rechercher du côté de la question de leadership entre générations.

L'exclusion de Nicolas Brien du groupe PS/Verts au Conseil municipal, ainsi que la procédure d'exclusion enclenchée par Nicolas Brien à l'encontre de ses détracteurs marque une nette accélération de la crise au sein de la fédération de l'Allier, et devrait se prolonger par de nouveaux rebondissements dans les jours qui viennent.

Le premier secrétaire de l'Allier ne mâche pas ses mots à l'encontre des élus PS qui l'ont exclu du groupe. Voici la mise au point qu'il a adressé aux médias : 

"En agissant de la sorte, Frédéric Kott et Juliette Werth anticipent sur la procédure disciplinaire qui les vise depuis quelques mois. Les traîtres sortent du bois et poursuivent la démarche entreprise au moment des législatives : tuer la nouvelle génération et écarter toute concurrence. Ils recevront prochainement une lettre leur signifiant qu'ils se sont mis eux-mêmes en dehors du Parti socialiste et les engageant à poursuivre leurs manœuvres ailleurs, dans les familles politiques des candidats qu'ils ont soutenus aux législatives."

Après l'exclusion de Cyrille Darrigade, ex secrétaire de la section du PS de Commentry, de Jean Mallot suivie par celle de son Directeur de campagne, c'est donc au tour de Frédéric Kott et de Juliette Werth de monter sur l'échafaud. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, le jeune secrétaire du PS de l'Allier au joli minois poupin est en réalité un sérial killer.

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :