Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires et UNL s'est réuni ce mardi 13 juin dans les locaux de l'Union départementale de la CGT à Montluçon pour préparer la riposte contre la loi Travail bis mise en chantier par le Président de la république et son gouvernement.

Les représentants de l'intersyndicale veulent sensibiliser le public sur les conséquences de la seconde loi Travail


"Cette loi travail, c'est la loi El Khomri puissance 10" préviennent les syndicats. Et c'est tout à fait exact si l'on se réfère qu textes qui ont déjà fuité dans la presse. Même le salaire pourrait se négocier entreprise par entreprise, alors que le CDI serait condamné à disparaitre. C'est dire l'ampleur de la réforme que prépare le gouvernement.

Mais ce n'est pas tout. La simplification à outrance de l'organisation des instances du personnel conduirait aussi à une remise en cause des protections des salariés, tant au niveau des conditions de travail que des règles de sécurité (fusion des CHSCT, CE et DP (y compris dans les grandes entreprises). Ce n'est pas une marche en avant, mais en arrière toute à laquelle on devrait assister.

Dans le même temps, le gouvernement veut faire passer un certain nombre de dispositions de l'état d'urgence dans le droit commun. Quand on sait de quelle manière, cela s'est retourné contre les opposants à la loi travail il y a un an, on a tout à craindre de la banalisation de ce régime d'exception qui pourra limiter les libertés publiques au grès des humeurs des représentants du pouvoir. Tout ceci a lourdement pesé dans la volonté des syndicats opposés à ces réformes de mobiliser le camp social de manière préventive, avant que les ordonnances ne tombent en pleine période estivale.

Dans un premier temps, ce que proposent les syndicats prendra la forme d'une semaine d'actions et de sensibilisation la semaine prochaine (du 19 au 23 juin). La CGT a déjà prévu de rencontrer les salariés à la sortie des entreprises, des commerces et se rendra aussi sur les marchés. Un camion sono circulera même en ville afin de toucher un maximum de monde. Les autres syndicats présents à cette intersyndicale ont aussi commencé à mener campagne sur ce sujet (le plus souvent par voie de tracts).

Même si la tâche n'est pas aisée, tous sont unanimes pour dire qu'il est urgent de re-mobiliser les salariés, mais aussi les retraités qui vont, eux aussi, subir les attaques frontales des réformes, ne serait-ce qu'avec l'augmentation significative de la CSG, qui portera un coup fatal à leur niveau de pension.

C'est tout cela qui a incité les organisations syndicales à se mettre d'accord pour organiser un rassemblement durant  cette semaine d'action le jeudi 22 juin à 17h sur les trois ville du département.

• Montluçon, Place Piquand

• Moulins, Place d'Allier

• Vichy, aux Quatre Chemins.

La nouvelle assemblée qui se dessine a enregistrée la plus mauvaise participation au soir du premier tour des législatives sous la Vem République (avec une abstention record de plus de 52%). Elle n'est pas encore élue, que déjà elle est fortement contestée, ainsi que le pouvoir exécutif, de même que leur légitimité à réformer le pays sur des aspects aussi fondamentaux de notre démocratie.

Catherine Perret, responsables confédérale de la CGT explique le sens de cette semaine d'action :

Tag(s) : #Le département, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0