Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On sait les périodes de forte chaleur particulièrement dures à vivre pour les travailleurs, notamment ceux des usines, du bâtiment, des travaux publics, des hôpitaux… Certains employeurs sont compréhensifs et aménagent les horaires de travail ou bien donnent des temps de pause plus importants, mais ne rêvons pas : pour la majorité, il faut continuer à suer sang et eau pour assurer la rentabilité financière et garantir de bons dividendes aux actionnaires.

 

 

Les syndicalistes du bassin montluçonnais, qui sont des travailleurs et travailleuses du secteur privé et des Fonctions Publiques connaissent toutes ces difficultés. Aussi, ils n’ont pas rechigné à faire de cette semaine caniculaire une période de mobilisation et de sensibilisation de la population laborieuse du bassin d’emploi Montluçon-Commentry face aux grands dangers qui se présentent avec les projets du gouvernement Macron-Philippe en matière de Droit du Travail. Certes, il apparaît selon les récentes études d’opinion que 60% des Français sont contre la remise en cause du Code du Travail, outil de défense des travailleurs bâti au cours de 120 ans de luttes sociales. Etonnant pour un Peuple qui a laissé s’installer un Pouvoir qui annonce la couleur, en l’occurrence la fin du Code du Travail ?

 

Intervention d'Eléna Blond pour la CGT

Peut-être, mais notre Peuple, tout en étant versatile et en colère contre tous les politicards qui, de promesses non tenues en renoncements, ont dégoûté beaucoup de monde d’aller voter, notre Peuple, donc, n’est pas sot au point de méconnaître toutes les conquêtes sociales arrachées par ses aînés sous la conduite des syndicats.

Aussi, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires avaient décidé, dans l’Allier comme au niveau national, de faire de cette 3ème semaine de juin un moment fort de sensibilisation et d’explication sur les enjeux de la réforme du Code du Travail (voir le précédent article de regardactu).

 

Intervention de Patricia Puzenat pour la FSU

Ainsi, de lundi à mercredi, les militants CGT ont sillonné les rues et les quartiers du bassin, parfois avec des haut-parleurs, pour avertir les gens sur les dangers des projets gouvernementaux. L’accueil, nous disent-ils, a été intéressé, car même si le bon sens des travailleurs les rend plus que méfiants quand le Pouvoir s’attaque à leurs droits, il était nécessaire de décortiquer plusieurs aspects de ces néfastes projets et aussi tordre le cou à cette idée bien répandue par les services de communication de Matignon que tout allait se faire « dans la concertation ». Mon œil ! Les ordonnances pendant l’été sont faites pour tenter d’empêcher le Monde du Travail de bien s’organiser et préparer la riposte.

 

Erwan Charny pour Solidaires

Ce jeudi un point fort était organisé place Piquand à l’occasion duquel les représentants des 4 organisations syndicales ainsi que l’Union Nationale Lycéenne ont expliqué tour à tour les tenants et aboutissants de cette bataille qui commence, après celle de la loi El Khomri qui les avait déjà rassemblés dans l’action. Normal puisque ce qui se prépare a été commencé par le gouvernement Hollande-Valls dans une stratégie bien réfléchie. Environ 120 personnes ont bravé la chaleur étouffante pour écouter les prises de paroles des 5 intervenants, qui avec leurs expressions particulières, ont répété que l’heure n’était pas au renoncement, à l’apathie, mais à la réflexion collective pour construire tous ensemble de puissantes mobilisations dès le mois de septembre. Certes, le gouvernement ne va pas rester « les deux pieds dans le même sabot en juillet et août », mais en France nous ne sommes pas encore dans une république bananière et les institutions imposent un certain processus dans l’élaboration des textes de loi et leur adoption qui laisse un peu de temps pour se retourner, enfin tant que le nouveau pouvoir n’a pas tout cassé. Et puis le Peuple, à tout moment peut défaire ce qu’un gouvernement a fait, quand il s’aperçoit qu’on l’a spolié et trahi.

D’autres initiatives, notamment celles de la CGT avec sa « caravane des saisonniers », vont se dérouler durant tout l’été.

Michel Beaune

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0