Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Fêter la nature, c'est aussi respecter ses caprices. C'est ce qu'on bien compris les organisateurs de la manifestation organisée en son nom ce samedi 1er juillet à Archignat. Mais même sous une pluie fine, les visiteurs n'ont pas boudé leur plaisir en participant à cette première édition.

Il faut dire que le cadre très champêtre du parc des activité sportives d'Archignat se prêtait particulièrement bien à ce rassemblement des défenseurs de la nature, d'autant que parmi eux des artistes comme Simone Meier et Marie-Laure Thivrier exposaient leurs œuvres sous un barnum installé pour cette occasion.



Les associations annoncées comme par exemple Artisans du Monde, les Colibris, le Conservatoire des Espaces naturels (Allier), les Croqueurs de pommes (stand sur les maladies et ravageurs des fruitiers), la Fédération Allier Nature, le Groupement d’achat du Bourbonnais, les Incroyables Comestibles, Inspiration (Art Zen), Kokopelli, La Croix Saint-Louis étaient réparties sur l'ensemble du site.

A Archignat, les partageux et les faiseux font entendre leur voix
A Archignat, les partageux et les faiseux font entendre leur voix
A Archignat, les partageux et les faiseux font entendre leur voix
A Archignat, les partageux et les faiseux font entendre leur voix
A Archignat, les partageux et les faiseux font entendre leur voix

Pas besoin de disposer d'un sixième sens pour se rendre compte que celles et ceux qui flânaient entre les stands étaient plutôt des adeptes de la décroissance raisonnée à la recherche de solutions écoresponsables. D'où la présence d'un stand "seconde vie" basé sur le principe de la gratuité sans réciprocité, annoncée comme une initiative particulièrement innovante, même si le principe de la gratuité d'objets ayant déjà servi a déjà été décliné sous d'autres formes, comme par exemple, le festival de la gratuité organisé par "les décroissants de la thune" à Barnave dans le département de la Drôme (lire ICI) ou bien encore l'installation d'une "boite à donner" à Nades (lire LA).

Le stand seconde vie basé sur le principe de la gratuité sans réciprocité
Le stand seconde vie basé sur le principe de la gratuité sans réciprocité

Le stand seconde vie basé sur le principe de la gratuité sans réciprocité

Mais une des expériences les plus audacieuses sur notre département, c'est encore l'ouverture de la recyclerie associative autogérée "Relève" à Bezenet en janvier 2016 (lire ICI) et qui depuis, fonctionne à merveille. Le principe est basé sur la récupération d'objets dont les personnes veulent se débarrasser, les restaurer, puis les proposer à tout petit prix. Et ça marche. Depuis, l'association a créé deux emplois aidés et tente d'agrandir ses locaux pour créer de nouveaux ateliers de rénovation en tous genre. Drôle de coïncidence, le soir même nous participions à un repas entre bénévoles de l'association et nous avons retrouvé le même esprit de partage et de solidarité.

 

L'inauguration de la recyclerie de Bézenet le 16 janvier 2016

Tag(s) : #Archignat

Partager cet article

Repost 0