Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le syndicat CGT d’Adisseo Commentry vient de tenir une conférence de presse suite à l’annonce par la Direction du projet de cession de l’exploitation de la station d’épuration à une société extérieure.

Dans une société chimique ultra-profitable (plus d’1 milliard d’euros de dividendes versé à l’actionnaire chinois Bluestar depuis 2008, 500 millions d’euros disponibles en trésorerie), les syndicalistes s’opposent à ce projet. En effet, en plus de leur refus de la suppression de 6 postes envisagée par la Direction, leurs craintes sont fondées sur les risques d’une perte de contrôle et de réactivité de l’entreprise en cas d’accident environnemental.

Ils ont alerté les salariés, la population, les élus, les autorités, sur les conséquences de ce qu’ils considèrent comme une perspective dangereuse.

Nota : Erreur dans la vidéo. Il faut lire Hicham Rady et non Icham Rady comme indiqué par erreur au début.

Les élus CGT d'ADISSEO expliquent en quoi ce projet va à contre sens de l'intêret de la population et des salariés

Pourquoi ce problème est aigu pour la CGT Adisseo ? La station d’épuration traite les très importants volumes d’effluents de l’usine et permet de rendre à la petite rivière (qui s’appelle L’Oeil et qui est un affluent de l’Aumance qui elle-même se jette dans le Cher) une eau de bonne qualité. Très souvent, le débit de cette rivière est assuré pour une bonne part par la station d’épuration. Les autorités veillent depuis des décennies à la qualité de l’eau rejetée par Adisseo et le cahier des charges est sévère.

La station est un « tampon » qui permet également de pallier à d’éventuelles pollutions issues de problèmes techniques dans les ateliers de fabrication. Les personnels assignés à son fonctionnement sont en capacité de réagir immédiatement à tout problème, étant complètement intégrés à l’entreprise. La CGT pense que cette organisation sera mise à mal si l’opérateur est une société extérieure parce que la chaîne d’information-réaction-intervention sera bien moins efficiente et donc les risques de pollution vont augmenter.

Les normes environnementales sont de plus en plus exigeantes, ce qui est bien pour les populations. La CGT réclame depuis de nombreuses années des investissements importants pour la station d’épuration. La Direction engage donc une modernisation mais en parallèle l’externalise, et c’est ce dernier aspect que conteste la CGT. Le syndicat demande le maintien des emplois et des efforts de formation des personnels.

Une bataille exigeante pour le syndicat, celle de la contestation d’un projet de la Direction. La CGT est certes puissante à Adisseo, majoritaire depuis de nombreuses années, mais on sait que faire annuler un projet « ficelé » est ambitieux. Mais les salariés et la population du bassin commentryen se souviennent qu’il y a un peu moins de 20 ans, la CGT avait réussi à faire annuler le projet de fermeture totale de la station expérimentale (« la Ferme ») pourtant décidée en haut lieu. Le syndicat avait travaillé à un large rassemblement, avec les autres syndicats au départ frileux, et surtout avec les personnels et la population. Résultat : maintien de la Ferme, véritable fleuron de la société et vitrine au niveau mondial, et au cours des années qui suivirent recrutement de jeunes salariés (techniciens, ouvriers, chercheurs), portant les effectifs à près de 60 personnes. Au passage, le membre de la Direction qui avait concocté le projet de fermeture avait été invité à aller voir ailleurs…

Cet exemple doit donner de la confiance dans la bataille qui s’engage. C’est de l’intérêt des salariés, de leur entreprise et de la population qu’il s’agit. Le syndicat CGT travaille donc à une sensibilisation bien au-delà des murs de l’entreprise.

L'intégralité de la conférence de presse des élus CGT d'ADISSEO

Mise à jour de l'article le 20 juillet 2017 :

 

Lettre ouverte des élusCGT d'ADISSEO  le 6 juillet :

Adisseo Commentry : externalisation, suppression d’emplois, risques environnementaux
Adisseo Commentry : externalisation, suppression d’emplois, risques environnementaux
Tag(s) : #Commentry, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0