Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les militants CGT de l'Allier connaissent bien Catherine Perret, membre du bureau confédéral, mais aussi référente à la confédération pour le département de l'Allier, dans lequel elle se déplace régulièrement pour y rencontrer les militants.

Dernièrement encore, elle accompagnait le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez pour inaugurer le tout nouveau local de l'Union départementale situé au Centre St Jacques. Regardactu était présent ce jour-là pour couvrir cet évènement (Lire ICI)

Justement, c'est Catherine Perret qui a été choisie par la CGT pour intervenir devant la commission nationale des affaires sociales de l'Assemblée nationale.

Catherine Perret, devant la commission des affaires sociales à l'assemblée nationale.
 

Dans le temps réduit qui lui était imparti, la responsable nationale de la confédération à d'abord dénoncer la méthode. Notamment, elle a pointé le fait que cette réforme était conduite au pas de charge, avec un temps limité pour l'écoute et la négociation avec les OS. Environ 6h pour la CGT, dont les arguments n'ont finalement pas été pris en compte.

Elle a ensuite déploré la décision du gouvernement d'amplifier un peu plus le processus de l'inversion de la hiérarchie des normes, comme avait commencé à le faire la première loi Travail, dites loi El Khomri, mais aussi le plafonnement des indemnités prud'hommales en cas de licenciement abusif, et le regroupement des instances représentatives du personnel en une seule (tous ces points ont été abordés dans l'article intitulé "Loi travail XXL, enjeu et décryptage" que vous pouvez retrouver ici même).

Ci-dessous, l'intervention de Catherine Perret :

 

Audition de Catherine Perret à la commission des affaires sociales.

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0