Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les groupes des insoumis Commentry/Montluçon étaient reçus par le sous-Préfet Eddie Bouttera le 25 juillet à 15h, suite au rassemblement qu'ils avaient organisé le 12 juillet dernier devant la sous Préfecture contre la loi travail XXL et le recours aux ordonnances après un simulacre de négociations avec les organisations syndicales (lire ICI)

À la suite de cette entrevue le communiqué suivant a été envoyé à la presse :

 

Communiqué des groupes insoumis Commentry/Montluçon

Faisant suite au rassemblement qu'ils avaient organisé le 12 juillet, les groupes de la France
Insoumise de Montluçon - Commentry ont été reçus par Monsieur le Sous-Préfet . Il s'agissait
pour la délégation des Insoumis, comme le font leurs députés à l'Assemblée, de poursuivre
l'information et la mobilisation contre la loi travail.

Ils ont donc alerté le représentant de l'État sur le véritable recul de société que représente le
projet de casse du Code du Travail et sur la méthode autoritaire imposée par le Gouvernement
avec les ordonnances, qui rappelle les pratiques du 49.3.

18 millions de salariés sont en effet menacés par une perte de protections et de droits au travail;
la loi ne serait plus respectée, chaque entreprise pouvant imposer ses propres règles; la
représentativité des salariés dans les entreprises serait réduite, leurs indemnités en cas de perte
d'emploi seraient plafonnées et amoindries...alors que les licenciements abusifs seraient
"couverts"...

Loin de favoriser l'emploi, cette remise en cause historique des règles sociales dans notre pays
ouvrirait grand la porte à une aggravation de la précarité et du mal vivre au travail. Les salariés rencontrés ces derniers jours dans le bassin montluçonnais, à l'image des sondages, passent progressivement d'une vive inquiétude à une franche opposition à cette loi El khomri XXL.

D'autant qu'ils font ce constat:

• l'essentiel des mesures prises ou décidées à la va vite par le Président Macron et son
Gouvernement frappent les plus modestes: la hausse de la CSG sur les retraites dès 1200 €, la
baisse mensuelle de 5 € des APL ( plus de 6 000 familles frappées dans notre bassin pour le seul logement social !) , le rétablissement du jour de carence dans la Fonction publique et le gel du point d'indice, ainsi que la confirmation de 120 000 suppressions de postes... Aucun signe positif en direction des 9 millions de personnes en situation de pauvreté, pas plus pour les petits et moyens salaires , que des coupes sombres en direction des "classes moyennes".

• Par contre les assujettis à l'ISF vont être exonérés de 3 milliards d'euros, aucune mesure n'est
envisagée contre les fraudeurs fiscaux ( 85 milliards ) ou patronaux ( 23 milliards ).

Monsieur Macron a choisi son camps.

La France insoumise se met à disposition de tous, depuis les entreprises et les quartiers jusqu'à
l'Assemblée pour favoriser le rassemblement et faire échec à ces décisions intolérables pour la
vie quotidienne de la grande majorité de notre peuple. Des caravanes de la France Insoumise
contre le coup d'état social sillonnent tout l'été le pays, et une grande journée de rassemblement est programmée le 23 septembre, venant conforter la mobilisation syndicale de la rentrée.

Enfin, une lettre ouverte sera tout prochainement adressée à la députée de la circonscription
afin de l'interpeler sur son soutien au projet de casse du code du travail et à son vote en faveur
des ordonnances.

Le 26 juillet 2017

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0