Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peu plus d'une trentaine d'insoumis des groupes de Montluçon et Commentry se sont rassemblés ce mercredi 12 juillet devant la sous-préfecture pour protester contre la loi travail bis et contre les ordonnances dont le gouvernement d'Edouard Philippe veut faire usage.

Dans cette période de grandes vacances, il était difficile de mobiliser plus largement, d'autant que d'autres manifestations sont prévues le 12 septembre prochain à l'appel de l'intersyndicale nationale.

Alors, pour les insoumis, ils étaient surtout important de marquer le coup et de répondre présent à l'appel national lancé par les députés de la FI, comme cela s'est fait dans une centaine d'endroits sur le territoire.

 

Les insoumis Montluçon/Commentry veulent continuer la lutte


Surtout, cette nouvelle action signifie beaucoup pour les groupes d'appui qui se sont constitués en début d'année, pas seulement dans le but de présenter un candidat aux élections, mais surtout pour inscrire leurs actions dans la durée et bien au-delà des législatives.

L'action d'hier montre qu'ils sont bien partis pour faire vivre le programme "L'avenir en commun" qui reste leur document de référence en termes de revendications, avec des axes forts qu'ils entendent bien mettre en avant, comme par exemple de nouveaux droits pour les salariés, les précaires et les chômeurs, la revalorisation des retraites, la transition écologique, la lutte contre la fraude fiscale, la remise en cause des traités européens, la lutte contre la concurrence déloyale des pays prônant le moins-disant social et bien d'autres choses encore.

Mais dans l'immédiat, c'est, bien sûr, la lutte contre la loi Travail XXL qui est à l'ordre du jour. Pour cela, les insoumis ont déjà prévu de s'associer à toutes les initiatives qui iront dans ce sens. Le 12 septembre, ils seront eux aussi dans la rue, aux côtés des organisations syndicales qui appellent à une grande journée d'action. "Nous devons saisir toutes les opportunités qui vont dans ce sens" nous disait l'un d'eux. Et des occasions, c'est vrai qu'il y en aura dans les mois qui viennent.

 

Les insoumis débattent déjà des suites à donner au mouvement


Dans une période où l'unité est plus que jamais nécessaire, certains se disent étonnés de ne pas avoir vu le candidat désigné par la FI et le Parti communiste sur la deuxième circonscription lors de ce rassemblement. Il est vrai que Sylvain Bourdier et ses proches n'appelaient pas à ce rassemblement et n'avaient prévu aucune autre initiative s'inscrivant pourtant dans la démarche nationale à l'initiative des élus de la France insoumise. Pas si étonnant quand on sait que leur page Facebook s'est figée peu de temps avant le premier tour des législatives et que depuis, aucune autre publication n'a été mise en ligne sur celle-ci (voir leur page ICI), comme si les législatives constituaient un horizon indépassable à leurs yeux. Ce n'est pas ce que pensent les groupes d'appui de Montluçon/Commentry, bien déterminés à continuer la lutte.

Ci-dessous l'intervention de Pierre Guillaumin aux micros de RMB et RJFM :

 

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost 0