Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le festival de la compagnie Jolie Môme, La Belle Rouge se tenait à St Amant Roche Savine du 28 au 30 juillet. Alain qui nous a déjà fait le plaisir d'écrire dans les colonnes de regadactu y a participer, nous rappelle comment ce festival est né et nous parle du programme de cette année.

Mais Alain a aussi produit une analyse plus personnelle qu'il a hébergé sur son blog "Antifa Montluçon" (voir le lien en bas de son article)

 

 

Encore plus beau et plus investi que le village gaulois d’Asterix, voici devant
nous St Amant Roche Savine le village auvergnat de la Compagnie Jolie
Môme qui nous enchante depuis plus de 20 ans.

C’est en 1996 que la Compagnie Jolie Môme investit pour la première fois le village d’André Chassaigne après avoir passé 5 ou 6 ans dans le Cantal à proximité d’Aurillac ou elle continue, toutefois, de participer au festival de rue de cette ville.

Donc en cette année 1996 la Compagnie décide d’installer sa base arrière pour l’été (leur QG
étant à la Plaine St Denis) dans ce village. Même si l’idée d’un festival Rouge était dans leurs
têtes, au tout début, ils se contenteront de leur spectacle « L’assemblée des femmes » de Robert Merle et de quelques dîners-spectacles… et 21 ans plus tard, la Compagnie est toujours là et bien là puisque le festival a vu le jour progressivement et que, maintenant, il se passe sur 3 jours (on pourrait même dire 4, puisque le premier est plutôt dédié aux bénévoles et autres festivaliers)… que le programme s’étoffe d’année en année et que les forfaits étaient tous vendus 10 jours avant le début du festival.

Le forfait (60 €) nous donnait droit, cette année, à 3 concerts, 3 pièces, un film en avant première et le bal du samedi soir sans compter les différentes conférences politiques et les ateliers. Mais si vous ne voulez pas rester les 3 jours, l’achat d’un spectacle à l’unité est possible… mais limité.

 

Un public militant et passionné..

 

Bien sûr, tout au long du festival il y a le centre névralgique avec ses tables de presse diverses et variées (Alternative Libertaire, NPA, Libertalia, vendeurs de tee-shirts avec slogans engagés, vendeurs de livres très politisés, etc… et même, cette année, la FI et un stand PC-CGT) des buvettes et le chapiteau Politique. Il y a aussi le chapiteau Cirk’abloque et le grand chapiteau, sans oublier la scène dans la cour du collège qui sert également de réfectoire.

Les pièces de cette année :

L’exception et la règle de Berthold Brecht jouée par la Compagnie Jolie Môme. Les Maîtres du monde librement adapté de Jean Ziegler par la Compagnie Contreverse Amargi de Judith Bernard par ADA théâtre.

Les concerts :

• HK, l’Empire de papier

• Compagnie Jolie Môme, A contre-courant

• El Communero

Le Bringuebal du samedi soir

En avant première : Mémoires d’un condamné de Sylvestre Meinzer. Un film sur Jules Durand un docker syndicaliste du Havre. Sortie prévue fin octobre. À ne louper sous aucun prétexte.
Ainsi s’achève ma promo pour La Belle Rouge qu’il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie. Il faut réserver suffisamment longtemps à l’avance si on veut un forfait. Il faut évidement
prévoir où dormir : camping, caravaning sur place, gîtes, voire hôtel un peu plus loin, chez
l’habitant (amis, familles). Le village est en fête, et les habitants participent activement… il y a, bien sûr des exceptions…Berthold Brecht nous le dit si bien…

Pour plus de photos, des vidéos, le festival en détails, et surtout connaître mon analyse sur ce que j’ai vraiment adoré et aussi, malheureusement, mes petits bémols…. C’est là que ça se passe.

Alain Martin

 

Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant
Un énorme succès pour un festival très militant

Un énorme succès pour un festival très militant

Tag(s) : #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost 0