Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Suite à la sollicitation de la députée de la 2e circonscription de l'Allier, Laurence Vanceunebrock-Mialon, le Codérail l'a rencontrée vendredi 18 août.

Elle s'est montrée attentive au soucis ferroviaire du bassin, et a informé les membres du CODERAIL que le dossier ferroviaire est sa priorités.

la députée a rencontré Mme BORNE, Ministre des Transports. Elle lui a proposé de venir à Montluçon pour juger de la situation, en souhaitant la présence du CODÉRAIL.

Les propositions formulées par le CODERAIL :

URGENCES ET PROPOSITIONS :

REMISE À NIVEAU ET MODERNISATION DU RÉSEAU

► Travaux de voie importants à réaliser pour retrouver les vitesses initiales et pour diminuer les temps de parcours actuels, et pour éviter de nouveaux ralentissements. Les ralentissements actuels à 60 km/h entre Montluçon et Gannat, 40 km/h entre Montluçon et Vierzon (Pont Supérieur).

► Installations de signalisation actuelles obsolètes et non pérennes (durée de vie de 4 à 5 ans).
(Montluçon-Guéret, Montluçon-Vierzon et Montluçon-Gannat) Pas de pièces de rechange des
appareils d’espacement des trains.

► Mise à double voie entre Vierzon et Montluçon, et électrification.

► Mise à double voie entre Bordeaux et Lyon, et électrification.
Modernisation et humanisation des gares (dont Montluçon) et mise en place des installations pour personnes à mobilité réduite, accueil et délivrance des billets, retour du personnel dans les gares pour les fonction de sécurité et commerciales.

DESSERTES TET

► Maintien du caractère national de ces relations : Le Mont-Dore-Ussel-Montluçon-Paris
Actuellement suspendue, pourquoi des passages à niveau ont-ils été goudronnés ? Levée de la
suspension pour le desserte de l’est de la Creuse et permettre la circulation des trains (voyageurs, touristique, fret)

► Maintien des DEUX allers-retours directs entre Montluçon et Paris.

► Diminution des temps de trajet (crochet Bourges).

► Utilisation de matériels performants et adaptés (connexions, bagagerie). Dans un premier temps, le matériel bi-mode peut constituer une amélioration. (changement de loco
ou correspondance à Vierzon)

► Substitution ferroviaire aux dessertes routière actuelles. Bordeaux-Limoges-Montluçon-Lyon
Retour de la relation de bout en bout.

► Retour des trois allers-retours quotidiens dans des créneaux horaires donnant aux extrémités les correspondances utiles (Alpes et Italie, vallée de Rhône, Pays Basque et Espagne).
Matériel réversible, performant et adapté.

DESSERTES TER

► Nécessité de coopérations inter-régionales avec Centre-Val-de-Loire et Nouvelle Aquitaine.
Création d’une desserte ferroviaire directe entre Montluçon et Lyon permettant une arrivée
avant 9 heures.

► Mise en place d’une convention SNCF/Région AURA tenant compte des nouveaux besoins de déplacement, notamment en direction de la capitale régionale.

► Retour des instances locales de concertation entre Région, SNCF et usagers.

DEMANDES FRÉQUENTES DES USAGERS

► Retour des dessertes ferroviaires au lieu de la route.

► Présences du personnel SNCF nécessaire en gares et à bord des trains, sécurité et commercial.

► Modernisation et accessibilité des gares. Coût des billets jugé excessif.

► Présence de parkings accessibles à tarifs non prohibitifs près des gares.

► Mise en place de dessertes de rabattement vers les gares y compris la desserte urbaine de
Montluçon.

FRET

► Mise en place du ferroutage.

► Reconnaissance du trafic fret (wagons insolés) comme relevant de la mission de Service Public.

► Favoriser l’utilisation du transport ferroviaire de fret auprès des entreprises par des mesures fiscales et la remise en état des ITE (installations terminales embranchées). Potentiel fret recensé dans le bassin de Montluçon: plus de 1 million de tonnes auprès d'entreprises
déjà reliées au réseau ferré: ADISSEO à COMMENTRY, YMERIS à LAVAUFRANCHE et la
carrière de ARCHIGNAT sous réserve que son exploitation soit effective.

Au regard du trafic routier constaté sur la RCEA, il y a urgence à opérer un transfert du trafic de la route vers le rail.

Août 2017

Le Codérail est satisfait de l'aide qu'il a pu lui apporter et espère qu'elle pourra arriver au bout
de ses ambitions.

Ci-dessous le compte rendu de l'entretien et le bilan de la situation ferroviaire qui lui a
été remis. Ces deux pièces sont disponibles sur le site Internet du CODERAIL :

http://coderail.free.fr/

 

La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL

Le bilan de la situation ferroviaire :

La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
La nouvelle députée Laurence Vanceunebrock-Mialon rencontre le CODERAIL
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :