Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puisque Claude Riboulet venait d'être élu Président du Conseil départemental de l'Allier, la loi lui faisait obligation de laisser son mandat de maire, ce que l'élu a fait lors de la dernière séance du Conseil municipal de Commentry.

C'est Fernand Spaccaferri qui lui succède à ce poste. Ce fils d'immigré italien revendique volontiers son origine modeste. Par le passé, il fut patron d'un laboratoire de prothèses dentaires qu'il a cédé par la suite à son fils. Aujourd'hui, l'élu âgé de 61 ans souhaite s'investir pleinement en tant que Maire de la commune.

 

Fernand Spaccaferri, le nouveau Maire de Commentry (Photo RJFM)
 

Jusqu'à ce jour, premier adjoint au Maire, Fernand Spaccaferri est aussi le Président de l'OPAC (HLM de Commentry). Le dossier du logement sera naturellement pour lui un dossier prioritaire, et il aura beaucoup à faire avec la baisse généralisée des APL dont la ponction sur les locataires à faibles revenus devra normalement être compensée par une baisse des loyers des personnes concernées dans les mêmes proportions, si l'on en croit les injonctions du gouvernement en direction des organismes de gestion du logement social.

Le nouveau Maire considère qu'une telle obligation serait une catastrophe pour la commune si en était ainsi. Il faut dire que les élus de droite soutiennent les politiques d'inspiration libérale au niveau national, mais en contestent systématiquement la pertinence lorsqu'ils doivent en assumer les conséquences au niveau local. Comprenne qui pourra...

Bien sûr le porte parole du groupe d'opposition "Commentry pour tous", Sylvain Bourdier, a fait entendre sa voix. Il a notamment dénoncé le jeu de chaises musicales entre cumulards pour évoquer le remplacement de Gérard Dériot, ancien Président du Conseil départemental par Claude Riboulet, qui du coup a dû lui aussi abandonner son mandat de Maire pour ne pas se retrouver la situation de celui qu'il remplaçait.

Surtout, l'élu de l'opposition craint que le nouveau Maire ne soit qu'un homme de paille aux ordres de l'ancien Maire. Aussi, ce dernier a-t-il ajouté "c'est avec les yeux d'Argos* que nous veillerons à ce que chacun reste bien à sa place". Une résolution que Sylvain Bourdier aura bien du mal à tenir puisque les éventuels conciliabules entre le Maire et son premier adjoint ne se dérouleront sans doute pas en sa présence. Mais il fallait bien marquer le terrain, et "faire le job pour la presse" comme on dit.

Philippe Soulié

* Argos : géant dans la mythologie grecque qui avait 100 yeux sur le visage. Alternativement, 50 se reposaient pendant que les 50 autres restaient éveillés, de sorte que rien n'échappait à sa vigilance.

Tag(s) : #Commentry

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :