Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Danielle Obono, députée siégeant sur les bancs de la France insoumise, est la cible d'attaques raciste et sexistes de la part de l'extrême droite, de la droite et même de personnalités se réclamant de la gauche (Valls par exemple). Cette campagne ignominieuse contre une élue de la nation, en réalité en raison de son sexe et de la couleur de sa peau, est la preuve que l'idéologie d'extrême droite bénéficie de complaisances au plus haut niveau, et en tout cas de la part de ceux qui ne supportent pas qu'une femme noire puisse occuper de telles fonctions et représenter le peuple.


Pendant la campagne des présidentielles Danielle Obono avait pris la parole à Montluçon lorsque la caravane des insoumis avait fait étape dans notre ville (lire ICI). Chacun se souvient ici de la qualité de son intervention et de sa parfaite maîtrise du programme de la France insoumise "L'avenir en commun". Nous relayons d'autant plus volontiers le communiqué du NPA qu'il reflète le sentiment de beaucoup de progressistes qui l'ont accueilli ce jour-là. Solidarité avec Danielle Obono !

 

Prise de parole de Danielle Obono le 3 avril 2017 lors du passage de la caravane de la France insoumise à Montluçon, pendant la campagne de l'élection présidentielle.

 

Danielle Obono avait reçu un accueil chaleureux de la part des insoumis.

 

Communiqué du NPA en soutien à Danielle Obono :

La militante et députée de La France insoumise Danièle Obono est de nouveau victime d’une violente campagne de calomnies et d’injures, assorties de menaces, qui a franchi un nouveau cap avec la « Une » du torchon d’extrême droite Minute qui en appelle à ce « qu’on la fasse taire ». 

Nous assistons à une réédition, en pire, de la campagne de juin dernier, qui avait fait suite au refus (légitime) de Danièle Obono de s’exclamer « Vive la France » sur le plateau des « Grandes gueules » de RMC. Cette fois-ci, c’est la prétendue complaisance de Danièle avec « l’islam politique » qui sert de justification aux calomnies et aux menaces.

Si l’extrême droite est à la pointe de la campagne, force est de constater que l’offensive est relayée et alimentée par d’autres courants politiques et idéologiques, qui en profitent par ailleurs pour tenter de discréditer la FI, de la droite dite traditionnelle à certains dirigeants du PS en passant par Manuel Valls et ses quatre soutiens. 

Des propos violents de l’extrême droite aux attaques de Valls, on retrouve une même dynamique : celle du refus de tolérer qu’une jeune femme noire puisse avoir des responsabilités et une audience politiques nationales tout en n’acceptant pas de se soumettre aux injonctions paternalistes et racistes des garants autoproclamés des « valeurs de la France ».

Face à ce déferlement de haine, la complaisance, voire la complicité de nombre de responsables de partis dits « républicains » montre à quel point l’extrême droite et ses idées ont contaminé le champ politique. Face aux calomnies, aux insultes et aux menaces, le NPA apporte son soutien total à Danièle Obono contre les racistes, islamophobes, sexistes et réactionnaires de tout bord.

Montreuil, le 11 octobre 2017

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :