Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les militants syndicaux et principalement celles et ceux de la CGT, n'ont pas besoin de GPS pour se rendre rue Joseph Chantemille à Montluçon. Une fois de plus, le secrétaire de l'Union départementale de la CGT de l'Allier et la secrétaire de l'Union locale de Montluçon, sont convoqués au commissariat de police le 1er décembre 2017 à 10h pour y subir à nouveau un interrogatoire à propos de la manifestation qui avait eu lieu le 9 février 2017 devant la SAGEM pendant la visite de François Hollande (lire ICI)

Ce n'est pas la première fois que la machine policière et judiciaire se met en marche contre ces deux responsables de la CGT. Pour s'en convaincre, il suffit de taper "convocation commissariat" dans la barre de recherche de regardactu (en haut de l'écran) pour qu'immédiatement le moteur de recherche du site ressorte en priorité la collection des articles qui leur sont consacrés.

Mais que leur est-ils reproché cette fois-ci ? Eléna Blond est accusée en tant que secrétaire de l'Union locale de Montluçon de dégradation de bien publics, rien que ça ? (il ne s'agit en fait que d'un peu de peinture sur la route), et Laurent Indrusiak, en tant que secrétaire de l'Union départementale de la CGT de l'Allier d'avoir organisé une manifestation non déclarée (du fait que les conditions pour obtenir l'autorisation de manifester ont été durcies).

Dans ces conditions, les syndicalistes (et pas seulement à la CGT) se disent persuadés que ces convocations n'ont pas d'autre but que de dissuader les contestataires de s'opposer aux mesures anti-sociales, et en même temps, intimider les militants les plus engagés dans la lutte.

Or, la solution qui consiste à museler le mouvement social n'est pas sans risques pour le pouvoir. On connaît le résultat quand on met le feu sous la marmite et que l'on s'assoit sur le couvercle. S'attaquer aux militants les plus en vue, ne suffira pas à ramener la paix sociale. C'est tout le contraire qui pourrait se produire. En vérité, cet acharnement, pourrait bien échauffer les esprits et donner du grain à moudre au plus radicaux d'entre eux.

A la CGT on se refuse de tomber dans le piège de la provocation. L'Union départementale et l'Union locale de Montluçon appellent à un rassemblement unitaire le vendredi 1er décembre à 9h 45 devant le commissariat de Montluçon, rue Joseph Chantemille. D'autres organisations syndicales pourraient se joindre rapidement à cet appel. On pense notamment à Solidaires et à la FSU.

Regardactu vous tiendra au courant de l'évolution de ce dossier brûlant.

Ci-dessous le post que la CGT a mis en ligne sur sa page Facebook :

 

 

Soutien à nos camarades Elena Blond, Secrétaire Générale de l’UL de Montluçon et Laurent Indrusiak, Secrétaire Général de l'UD de l'Allier.

Notre camarade Elena Blond, Secrétaire Générale de l’Union Locale de Montluçon est convoquée au commissariat de Police de Montluçon pour être entendue parce qu’elle est soupçonnée d’avoir participé ou organisé des dégradations de biens publics.

La réalité est que la Secrétaire Générale de l’UL est convoquée puisqu’il est reproché à la CGT d’avoir inscrit des revendications à la peinture sur les routes.

Le Secrétaire Général de l’UD est une nouvelle fois convoqué au commissariat de Police de Montluçon pour être entendu parce qu’il est soupçonné d’avoir commis les infractions suivantes : organisation d’une manifestation sur la voie publique sans déclaration et entrave à la circulation commis à Domérat le 9 février 2017.

Après avoir cherché, il s’agit du rassemblement que nous avons organisé lors de la venue d’Hollande à la Sagem.

Une fois de plus, la démonstration est faite qu’il y a bien une volonté de faire peur et d’empêcher la CGT d’agir. La criminalisation de l’action syndicale est devenue insupportable.

A travers ces nouvelles convocations, il est évident qu’il y a une volonté d’impressionner des militants et faire taire la CGT. Nous ne nous laisserons pas intimider, quand on attaque un militant de la CGT, on attaque toute la CGT.

L’UD appelle à un rassemblement le vendredi 1er décembre à 9h45 devant le Commissariat de Police de Montluçon, (41 rue Joseph Chantemille).

(Elena est convoquée à 10h30, Laurent est convoqué à 10h00).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :