Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce jeudi 16 novembre, la manifestation contre les ordonnances de Macron et de son gouvernement était à peine terminée, que débutait déjà le rassemblement contre la baisse des APL à quelques pas de là, devant la sous-préfecture de Montluçon, à l'appel de la CGL.

Entre 60 et 70 personnes ont répondu présent à l'appel de l'association de défense des locataires pour protester contre cette diminution conséquente des aides sociales, qui va durement toucher les familles les plus modestes.

Un peu plus tôt, dans la manifestation contre la réforme du code du Travail, un tract avec l'entête de la CGL avait été distribué pour inciter les personnes à signer la pétition qui figurait en bas du document, et venir grossir le rassemblement, ce que certains ont fait par solidarité.

 

Le tract de la CGL avec la pétition
 

Lorsque Philippe Denizot, une des animateurs de la CGL commença son intervention devant les portes de la sous préfecture pour fustiger la décision du gouvernement de diminuer les APL, plusieurs manifestants brandirent des affiches au-dessus de leur tête, sur lesquelles était inscrits les mots suivants « ça suffit, non à la baisse des APL ».

 

Intervention de Philippe Denizot devant la sous préfecture de Montluçon
 

Les locataires brandissent des pancartes pour exprimé leur colère

 Jacques Renault, autre militant bien connu de cette association donna lecture d'une motion avant de soumettre cette dernière au vote à main levée. Après quoi, une délégation de 6 personnes fut désignée pour rencontrer le secrétaire général de la sous préfecture.

 

La motion a été votée à l'unanimité et à main levée
 

La veille, la même opération avait été organisée à Vichy, et ce vendredi la CGL fera de même à Moulins. A chaque fois, outre la baisse des APL systématiquement dénoncée comme une mesure anti-pauvre, les responsables de la CGL évoquent dans le détail les augmentations de charges et de loyers, que les bailleurs sociaux justifient le plus souvent par les rénovations énergétiques en cours dans les logements. Des augmentations qui amputent un plus le budget des ménages, et qui, ajoutées à la baisse des APL finissent par mettre de plus en plus de locataires dans le rouge. Décidément, la bataille se mène sur tous les fronts !

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :