Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La France  Insoumise, forte de ses résultats de la présidentielle et des législatives est actuellement, en cet automne de forte ébullition sociale, en phase de relance active et de réorganisation de ses structures militantes.

Après trois mois de préparation intense, la tenue de la Convention Nationale, la seconde en à peine treize mois, s’annonce comme un évènement qui compte et comptera dans la modification du paysage politique en cours ! Déjà considéré comme principale force d’opposition à la politique ultra libérale et d’un autoritarisme sans vergogne du nouveau Président de la République, la France Insoumise s’impose comme un mouvement politique de type nouveau, au service d’une action populaire à caractère de transformation sociale révolutionnaire et citoyenne. En cela la FI diffère totalement des partis politiques traditionnels par sa volonté et ses actes pour fédérer le peuple dans sa grande masse autour d’un programme d’un humanisme émancipateur reconstruit. Etre de plein pied dans l’ère du peuple impose le renouvellement d’une pratique politique globale.

La convention des 25/26 Novembre à Clermont-Ferrand sera l’aboutissement d’un processus d’ échange d’idées et d’expériences, de réflexions sur les besoins de définir de nouveaux objectifs et de se doter d’outils pour relancer une démarche de lutte et de construction d’une perspective de changement, sociale écologique, de révolution citoyenne.

Rien qu’à examiner la manière dont se concrétise la convention dans ses intentions et sa méthode d’actions, on peut mesurer que le système traditionnel de faire de la politique en prend un coup ! Et ce n’est pas la pâle production du congrès de ‘’En Marche’’, si cher au Président qui souffrira de discuttions toutes à l’avantage de la F.I !

Regardons de près

Parmi les 1 500 participants attendus à Clermont-Ferrand, 80 % seront des tirés au sort et 20 % seront des délégués des différentes instances nationales, initiateurs ou animateurs du mouvement en place depuis la Convention de Lille en Octobre 2016. Par principe donc, les représentants de ces espaces seront minoritaires, de manière à laisser vivre autant que faire se peut dans l’instant, une forme de démocratie participative directe du mouvement. Les schémas anciens en prennent un coup …

A titre d’information stricte, les groupes du secteur Montluçon-Commentry auront par la méthode du tirage au sort et des délégués des espaces de lutte, du programme ou d’animations des groupes, quatre participants à la convention, à égalité de femmes et d’hommes..

Pour permettre largement en amont la réflexion d’ensemble et les échanges de propositions dès fin août, a été mise à disposition des membres du Mouvement des Insoumis et des groupes d’appui devenus des groupes d’actions, une boite à idées. Cette boite à idées a permis à tous les volontaires de donner leur avis et suggestions sur la vie de la FI. Quatre axes essentiels ont été suggérés en thèmes distincts et complémentaires :

  • Quelles campagnes et quels thèmes d’action pour la France Insoumise ?

  • Quelles modalités d’action pour la FI ?

  • Quels outils pour faciliter la mise en mouvement ?

  • Quelle organisation pour le mouvement ?

A partir des quelques 4 000 contributions, un travail de synthèse s’est effectué donnant lieu à des publications par internet, permettant de sélectionner par vote les priorités de la FI pour l’avenir des luttes et du mouvement. Chacun des 550 000 signataires du soutien à la F.I pouvait voter et donner ses choix prioritaires par internet.

A chaque niveau de synthèse, des volontaires ont pu participer au travail de mise en forme… Les votes se sont déroulés sur les thèmes indiqués, du 06 Novembre au 17 Novembre et le résultat sera communiqué et examiné lors de la convention. Phases de préparation, de consultation et de mise en œuvre se seront donc succédées jusqu’au déroulé de la Convention.

A propos des groupes d’actions dont la place et le rôle ont attiré l’attention de très nombreux insoumis, une charte des groupes a été élaborée durant le processus de préparation et sera la loi valable pour tous les groupes au lendemain de la convention. Cette charte permettra d’en assurer la pérennité et la fonction fondamentale de structure permanente…

Avec l’affirmation du rôle majeur de la convention nationale concernant l’orientation générale de direction du mouvement lui-même, s’affirme de nouveau le caractère innovant et collectif de la structure militante. Cette convention se réunira une fois l’an, dans les mêmes conditions ouvertes de convocations et bénéficiera, entre deux séances annuelles, de l’apport d’une assemblée représentative de 200 à 250 personnes composées d’insoumis (ses) à la fois tirés au sort et représentant des commissions de travail pris dans le mouvement.

Ces deux structures rythmeront la démarche du Mouvement en s’appuyant sur les 5 000 groupes d’action disposés sur tout le territoire.

Sans considérer que les avancées politiques et d’organisation relèvent du parfait, les choses se réglant en avançant, mesurons le degré obtenu dans le renouveau politique et apprécions le fait réel que l’on se trouve loin ici de la mise en scène existant dans le mouvement ‘’En Marche’’ du Président de la République. Celui-ci, nommant à sa guise le délégué général d’un mouvement déjà ouvert à la contestation interne et aux démissions.

Gageons alors que les grands médias nationaux sauront faire valoir les différences et commenteront avec objectivité le déroulement de la Convention Nationale de la France Insoumise de Clermont Ferrand...Dans tous les cas chacun de nous pourra se faire son opinion et intervenir s’il le veut à partir de la liaison en direct sur les sites de la F.I retransmettant les deux jours de travaux.

En attendant, ‘’Regardactu’’ nous ouvrant ses colonnes jouera une fois de plus son rôle d’informateur …

Paul Crespin, animateur du groupe FI, Montluçon Ouest

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :