Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le Rhône, fin novembre est la période où le Beaujolais nouveau  arrive. C’est la fête, et chacun de disserter sur le goût de fruits rouges, parfois de banane, du breuvage automnal.

A Montluçon en cette mi-décembre, il est servi à la population un nouveau Maire, bien plus jeune que le sortant, qui se réclame de ce dernier et de son bilan merveilleux. Pas sûr que des goûts acides voire amers n’accompagnent pas cette arrivée. On en sent déjà dans la majorité municipale dont certains membres évoquent une fermentation un peu frelatée.

Le nouveau Maire a évoqué la mémoire de certains de ses prédécesseurs qu’il qualifie de « bâtisseurs » : Marx Dormoy, Jean Nègre et …Daniel Dugléry. Charité bien ordonnée commence par ses amis. Quelques oublis, peut-être, et pas des moindres ? Jean Dormoy, premier Maire ouvrier de Montluçon, qui a eu à ses obsèques l’hommage  des Montluçonnais avec un cortège de 40 000 personnes, Paul Constans dont le mandat a été long et bien rempli, d’autres évidemment.

Mais les omissions de M Laporte ont un caractère éminemment sélectif sur la dernière période. Il ne juge pas utile de s’arrêter sur la vingtaine d’années de mandat de Pierre Goldberg à la tête de la majorité d’Union de la Gauche. Ah bon ? Il ne s’est rien fait durant ces années-là, dans un contexte de dureté économique et sociale due à la casse organisée par le Grand Patronat de l’industrie montluçonnaise (Zéland, Rousseau, Le Réservoir, la SEP, la Joy, Dunlop, Landis…) ? Il a fallu résister et tout de même équiper la Ville dans l’intérêt de la population et notamment de sa partie la plus fragilisée.

Au plan social, culturel éducatif, sportif, un immense travail a été réalisé par l’équipe municipale de Pierre Goldberg et les agents. L’IUT a été développé, le lycée Einstein créé, la Ferme des ilets rénovée, le Conservatoire et la bibliothèque transférés des locaux vétustes de Saint-Pierre vers le Parc des Ilets dans des locaux bien adaptés, Athanor a été bâti, le Centre Dramatique National des Fédérés créé, la Mission Locale mise en place, le fond Montusès créé pour aider les jeunes, la station d’ épuration mise aux normes, la station du Gour du Puy et aussi  la TUM modernisées, les quartiers HLM réhabilités (Fontbouillant, Dunlop) , les cités pavillonnaires des Malettes et de Blanzat construites, le service des Affaires Scolaires créé….j’arrête ici, ce serait bien trop long de tout citer.*

 

La ferme des Ilets rénovée

Les réalisations de la Municipalité de gauche entre 1977 et 2001 n’étaient pas toujours spectaculaires, car elles visaient à améliorer le quotidien de tou(te)s les habitant(e)s avec une attention particulière pour celles et ceux qui  avaient le plus besoin de soutien. Une place de l’Hôtel de Ville déserte avec des jets d’eau spectaculaires, qu’est-ce que cela vaut à côté d’un quartier de Bien-Assis où les herbes folles prolifèrent ?

M Laporte vante le bilan exceptionnel des 17 ans de la Municipalité actuelle dirigée par M Dugléry. J’ai toujours pensé et dit que les municipalités avaient assez peu de leviers en matière économique, contrairement à ce que disent les candidats lorsqu’ils veulent se faire élire. Donc, dire que la situation économique catastrophique du bassin montluçonnais, comme d’ailleurs celui de Commentry, serait de la seule responsabilité des municipalités actuelles ne serait pas bien juste. Mais souvenons-nous de la campagne des municipales de 2001 et des promesses du candidat Dugléry: on allait en voir de nouvelles entreprises, comme par exemple celle de magnésium… Eh bien il est triste de constater que le bassin montluçonnais est un de celui qui a le plus fort taux de chômage de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. Qui ne sait pas la misère qui y grandit, et le vieillissement de la population ? Notre bassin a subi des coups mortels de la part de ceux qui dirigent la France et le Monde avec le dogme de la rentabilité financière et de la globalisation, avec pour conséquence, entre autres, l’affaiblissement des services publics comme on le constate par exemple  à l’Hôpital.

Alors, le nouveau Maire de Montluçon a du pain sur la planche plutôt que perpétuer ce petit jeu politicien de réécriture de l’Histoire locale. Il y a à faire, oui, mais avec des orientations bien différentes de celles mises en œuvre depuis 17 ans. Pas sûr que « l’héritier », membre du parti Les Républicains, change quoi que ce soit.

Michel Beaune

*Pour plus d'infos sur les réalisations accomplies pendant les 4 mandats de Pierre Goldberg, regardactu avait publié un article le 11 mars 2014 Lire ICI

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :