Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les obsèques de Hugo

Aurore Bergé, députée La République en Marche, ose la comparaison des obsèques de Victor Hugo avec celles de Johny Hallyday. Quelle républicaine ! Quelle femme de culture ! Les funérailles du poète avaient rassemblé 2 millions de personnes le 1er juin 1885. Le deuil national avait été décidé par un vote de l’Assemblée Nationale par 415 voix sur 418.

Pourquoi un tel hommage national ? La France, à cette époque, était sous une IIIème République fragile qui devait être confortée. Victor Hugo, écrivain, poète, auteur dramatique, dont l’œuvre immense restera à jamais dans le patrimoine de la Nation, était aussi un homme engagé tout au long du XIXème siècle. D’abord bonapartiste, il est devenu républicain et sa sensibilité l’a fait s’intéresser au sort des plus humbles, dans un siècle d’essor de la classe ouvrière qui connaissait des conditions de travail et de vie proches de l’esclavage. Il a connu l’exil pour son opposition à Napoléon III (qu’il surnommait « Le Petit » dans un pamphlet écrit en Belgique).

Une de ses œuvres les plus connues est « Les Misérables », ce qui lui a donné sans doute parmi la population laborieuse cette aura d’Ami du Peuple. Victor Hugo était avant tout un grand créateur, et il est assez remarquable que ces deux aspects du personnage aient pu s’amalgamer dans la mémoire populaire.

On nous dit que les obsèques de Johnny Halliday vont rassembler des centaines de milliers de personnes, ce qui semble plausible. Hommage du président de la République, qui n’en n’est pas à une récupération près (le jeu classique des gouvernants) et tutti quanti. Loin de moi l’idée d’ironiser sur tout cela. Je comprends bien que la disparition d’un chanteur de variétés, d’un talent incontestable, qui a distrait, et même charmé des centaines de milliers de gens durant trois générations, soit un évènement hors du commun. Je pense simplement que les récupérateurs de tous poils n’ont pas beaucoup de scrupules en de telles occasions.

Pour ne pas laisser l’impression d’être simplement un esprit chagrin, je me permets de conseiller aux lecteurs de regardactu d’écouter la parodie de Frédéric Fromet qui produit tous les vendredis un peu avant 18h sur France Inter une chanson souvent très drôle.
Le lien :

 

 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-chanson-de-frederic-fromet/la-chanson-de-frederic-fromet-08-decembre-2017

Il arrive, sur la radio gouvernementale qui est France Inter, de dégoter quelques instants plaisants.

MB

  

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :